Le plus grand astrophysicien visitera l’espace

Stephen Hawking

Le célèbre physicien théoricien et cosmologiste britannique Stephen Hawking, l’un des plus grands esprits de notre époque, vient d’annoncer qu’il voyagera bientôt dans l’espace. Ce rêve sera possible grâce au projet de Richard Branson qui a pour objectif d’envoyer des hommes dans l’espace via des navettes spatiales.

Un rêve qui deviendra réalité grâce au projet Virgin Galactic

Déjà en 2007, l’astrophysicien effectuait son premier vol dans l’espace en micropesanteur. C’est à bord d’un Boeing 727-200, avion adapté au vol parabolique, que Stephen Hawking avait pu concrétiser ce rêve fou que de défier la gravité. Fou, car il faut rappeler que l’homme est atteint d’une maladie non curative, la SLA ou sclérose latérale amyotrophique, et qu’il ne peut donc ni bouger, ni parler.

Pourtant, le rêve de Stephen Hawking ne s’arrête pas là. Son prochain défi sera rien de moins que de voler dans l’espace. Nul doute que ce rêve se réalisera puisque le non moins célèbre Richard Branson, milliardaire et fondateur de Virgin, a décidé d’offrir un vol dans l’espace au plus grand théoricien de notre temps.

Le projet se nomme Virgin Galactic. Il permettra, dans un avenir de plus en plus proche, à n’importe qui de voyager dans l’espace à bord d’une navette spatiale. Richard Branson est donc ravi d’offrir ce voyage à l’homme qu’il « admire le plus au monde » et qu’il considère comme « un génie incontesté » qui lui a « ouvert les yeux sur les merveilles de l’univers ».

Stephen Hawking affirmait alors « Je pensais que personne ne me prendrait, mais Richard Branson m’a offert une place dans Virgin Galactic. J’ai dit oui immédiatement et je n’ai jamais changé d’avis depuis ce jour. Ce voyage me rendra heureux ». Pour Richard Branson, en revanche, cette proposition semblait une évidence.

Un pari fou pour une personne atteinte de la maladie de Lou Gehrig

Il y a fort à parier que Stephen Hawking ne recule, le moment venu, devant cette opportunité extraordinaire, d’embarquer pour l’espace dans une navette spatiale, et ce, malgré ses problèmes de santé. Il faudra toutefois que la santé de l’homme le permette, Mr Hawking étant tout de même âgé aujourd’hui de 75 ans. (Il ne serait cependant pas l’homme le plus âgé à visiter l’espace puisque John Glen s’y est rendu à l’âge de 77 ans).
Aussi, si ce voyage se concrétise, il sera l’occasion, pour les scientifiques et médecin, d’étudier les effets de la gravité zéro sur un organisme humain atteint de la SLA. Nul doute que les résultats seront en mesure de faire avancer la recherche scientifique relative à cette maladie. Stephen Hawking aurait alors non seulement réalisé son rêve de voyager dans l’espace, mais également participé au développement et à la recherche scientifique. Que pourrait-il demander de mieux en tant qu’astrophysicien ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*