Marchés financiers : l’effet ricochet est de retour en bourse



Depuis la crise du Coronavirus, les cours des actions n’ont cessé de fluctuer. Certains économistes estiment même que la situation actuelle est celle d’un château de cartes prêt à s’effondrer. Comme dans le cas d’un château de cartes, de nombreux indices boursiers sont interconnectés et se soutiennent les uns les autres. Tour d’horizon sur ce phénomène.

L’effet ricochet : en quoi ça consiste ?

Si l’un des éléments de ce fragile équilibre boursier s’effondre, il entraîne dans son sillage de nombreux autres indices. Ce phénomène est connu sous le nom d’effet ricochet ou bien des échos en bourse. Et la situation est telle sur le marché boursier actuel qu’un effet ricochet est inévitable et pourrait même, selon certains experts, conduire à un krach boursier.

Il existe cependant des solutions pour minimiser les effets de ricochet sur les marchés boursiers.

Le marché du luxe, impacté par ce phénomène

Un excellent exemple de cet effet ricochet sur les marchés boursiers est l’impact actuel de la crise chinoise sur le marché du luxe en France. En effet, lundi dernier, la bourse de Paris clôturait à -0,91 % après l’annonce de chiffres confirmant un ralentissement de la croissance chinoise.

Le ralentissement chinois est lié à la hausse du prix des matières premières, notamment du charbon, dont le pays est particulièrement dépendant pour son industrie. Ces tumultes financiers côté chinois ont eu un impact direct sur le marché boursier français, notamment pour les valeurs du luxe : LVMH, Kering and Hermès ont toutes trois clôturé dans le négatif suite à ces annonces.

D’autres secteurs sont aussi concernés

Et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ; l’effet ricochet en bourse est inévitable et il est susceptible d’impacter tous les secteurs. Les élections américaines peuvent avoir un effet délétère sur le cours de la bourse en France… et la hausse du charbon en Chine peut avoir un effet négatif sur le prix d’une action Hermès !

Les effets ricochets des annonces boursières

En général, quand une entreprise annonce de mauvaises nouvelles, le cours de ses actions a tendance à baisser. Comme le dit l’adage, les mauvaises nouvelles vont vite, et elles peuvent aussi avoir un effet ricochet sur le cours d’autres actions du même secteur. Les investisseurs savent que plusieurs entreprises d’un secteur partagent un paysage commun, utilisent une technologie similaire et font face aux mêmes conditions de croissance et d’opportunités.



Une étude réalisée par plusieurs experts a cependant identifié que les annonces de mauvais résultats financiers avaient tendance à ricocher sur les rivaux nationaux d’une entreprise, plutôt que sur ses concurrents internationaux. Dans le contexte actuel, les investisseurs doivent se préparer à des mouvements boursiers importants et à de fortes corrections sur les marchés des actions et des obligations.

Pour éviter les impacts d’un marché boursier particulièrement volatil, il est donc essentiel de diversifier ses investissements et son portefeuille d’actions.

Diversifier son portefeuille boursier

En bourse, il est toujours important de diversifier son investissement. Mais cette année, compte tenu de l’incertitude et de l’instabilité des marchés, diversifier est plus important que jamais.

Bien sûr, investir en bourse comporte toujours des risques, mais la diversification d’un portefeuille d’actions permet de réduire ces risques et de lisser d’éventuels gains et pertes.

Pour diversifier un portefeuille boursier, il y a deux stratégies principales :

Diversifier en fonction des secteurs

Comme évoqué plus haut, l’effet ricochet est susceptible de toucher plusieurs entreprises d’un même secteur si l’une d’entre elles est impactée, à fortiori sur le plan national. Il est donc essentiel de ne pas investir uniquement dans un secteur, même si celui-ci semble particulièrement rentable et prometteur.

Diversifier en fonction des classes d’actifs

Un autre élément important d’un portefeuille diversifié est l’investissement dans différentes classes d’actifs. Par exemple, des actions, des fonds en euro, des investissements en devises, etc. Cela permet d’éviter un éventuel effondrement d’une classe d’actifs en particulier.

Pour éviter les échos des marchés boursiers, il est important de diversifier son portefeuille d’actions, non seulement en termes de classes d’actifs mais aussi en fonction des secteurs. La volatilité actuelle des marchés financiers pourrait en effet voir survenir des évolutions majeures dans un grand nombre de secteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Ruée sur les maisons : les Français à la recherche de verdure

Depuis le début de la crise sanitaire, les maisons...

Marchés financiers : l’effet ricochet est de retour en bourse

Depuis la crise du Coronavirus, les cours des actions...

Quelles fleurs choisir pour un enterrement ?

Traditionnellement, lorsqu'une personne meurt, qu'il s'agisse d'un ami, d'un...

Probiotiques : pourquoi en entend-on parler partout ?

Considérés de nos jours comme des remèdes d'une grande...

Entre crise sanitaire et télétravail : les Français déménagent

Une chose est sûre, la crise sanitaire aura donné...

CBD : y a-t-il des produits de luxe ?

Plante originaire des régions tropicales, le cannabis ou chanvre...

Blépharoplastie des paupières : comment ça marche ?

Le regard est un atout de beauté non négligeable....