Un dessin animé japonais inspire un grand fabricant de montre



Seiko vient de lancer sur le marché une montre basée sur un film d’animation japonais de 1992 : Porco Rosso. La marque, elle aussi japonaise, a trouvé son inspiration dans ce film dénonçant les absurdités de la guerre à travers son personnage principal, un cochon aviateur. La montre porte d’ailleurs son nom.

Les dessins animés japonais : une inspiration mondiale

Le Japon est une des forces mondiales en dessins animés. Pendant le confinement, TF1 propose de revoir sur son Replay, les 10 meilleures séries d’animation japonaises. Bon nombre d’enfants à travers le monde ont grandi avec ce visuel unique qu’est le dessin animé Nippon depuis maintenant quelques décennies. Ceux-ci se nourrissent aussi généralement de mangas, ces bandes dessinées qui se lisent de droite à gauche en commençant par la dernière page et fréquemment dessinées en noir et blanc. Il est intéressant de savoir que la France est le deuxième pays de consommation de mangas, tout juste derrière le pays d’où ils ont leurs origines.

Le Japon prend l’exportation de sa culture très sérieusement. En effet, depuis 2010, le pays considère que l’exportation de sa culture est un important relais de croissance et l’exploite pleinement. Cette année, les industries créatives du Japon, dont font partie les mangas et les dessins animés, rapporteront entre 8 000 et 11 000 milliards de yens (soit de 70 à 99 milliards d’euros) à cette industrie. Afin de vous remettre à jour, pourquoi ne pas profiter du confinement pour revoir ou découvrir les meilleurs dessins animés japonais de tous les temps.

Une collaboration 100 % japonaise

La montre Presage Porco Rosso mettant en vedette le personnage du studio Ghibli , fondé par Hayao Miyazaki, fait partie d’une collection de Seiko qui existe maintenant depuis 2016. La ligne « Presage » se veut une vitrine du savoir-faire de tradition japonaise, et c’est dans cette vision que la relation entre le groupe d’horlogerie et le studio de bandes dessinées animées s’est créée.

La collection rend hommage aux techniques artisanales ancestrales du Japon en offrant une balance impeccable entre son côté esthétique et la technologie utilisée pour son mécanisme. Son design utilise des matériaux uniques du pays tels que l’émail Shippo et la porcelaine Arita, mettant en valeur ce que le Japon a de mieux à offrir.

Les deux nouvelles montres se veulent, elles, beaucoup plus contemporaines puisqu’elles font référence à une œuvre d’art du début des années 90. Pour le fabricant, cette collaboration allait de soi, car il désirait mettre en valeur une autre facette importante de la culture japonaise, les films d’animation dans lesquels ils excellent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Peut-on porter plainte sans preuve réelle en France ?

De multiples plaintes sont déposées chaque jour. Rien qu'en...

VTT, VTC, trekking : comment choisir un vélo électrique ?

Appréciés pour leurs nombreux avantages, les vélos à assistance...

Suisse et horlogerie : le maintien d’un marché perturbé par la crise sanitaire

Malgré la crise sanitaire, les horlogeries suisses ont réussi...

L’Etat mise sur le numérique avec ses aides à la formation

C'est le droit de tous les travailleurs français, qu'ils...

Pourquoi et comment héberger une image ?

Des milliards de photos et d'images circulent chaque jour sur...

Bébés métis : pourquoi ces nouveaux-nés n’ont-ils pas encore la peau foncée ?

Résultats d'une société cosmopolite, les nouveau-nés métis sont sans...

Les Demoiselles du téléphone, une série forte en féminisme

Les séries espagnoles font parler d’elles. Entre Elite, qui...