L’immobilier en Île-de-France l’année dernière : des chiffres qui donnent le tournis



Tout le monde le sait, le prix de l’immobilier à Paris n’est pas pour tous les budgets. Mais alors que le prix moyen s’établit à 10 210 euros le mètre carré, un appartement ancien situé dans le quartier des Jardins du Palais-Royal c’est lui vendu à 35 880 euros du mètre carré ; près de trois fois le prix du marché. Attardons-nous à ces chiffres de l’immobilier en Ile-de-France qui donnent parfois le tournis.

Choisir Paris à ses alentours

Avant de tomber dans la démesure, il est intéressant de noter que le prix des maisons est en baisse à Suresnes ou Rueil. De manière plus générale, si l’on observe le prix des maisons anciennes de la petite couronne parisienne, on note une stagnation atypique puisque tout le reste de la région poursuit sa montée.

Cela peut paraître surprenant, car Suresnes et Rueil-Malmaison sont des communes prisées avec de très belles demeures qui se vendent en moyenne entre 750 000 et 800 000 euros. Pourquoi les acheteurs préfèrent-ils s’agglomérer dans Paris sur des surfaces beaucoup plus petites, pour le même prix ? N’est-il pas préférable de vivre un peu plus isolé, avec de la nature autour, quitte à installer un bon système d’alarme pour se protéger ? Il semble, selon les données, que la tendance soit toujours à vivre directement au cœur de la métropole.

De nouveaux records dans l’immobilier en Ile-de-France en 2019

D’année en année, on assiste à de nouveaux records dans le nombre de transactions sur le marché de l’immobilier en Ile-de-France. En 2019, pas moins de 176 580 transactions ont eu lieu, et ce, sans compter les transactions dans l’immobilier neuf. Sur l’ensemble de son territoire, les appartements de la région ont vu leur prix augmenter de 3 % avec comme particularité que ceux de la grande couronne, eux, ont vu leur prix grimper en flèche de plus de 13 %.

Sur Paris, 13 arrondissements sur 20 coûtent désormais plus de 10.000 euros du mètre carré. Si ce chiffre est trop élevé pour votre budget, il vous faudra rechercher un appartement dans le 10e, 12e, 13e, 15e, 18e, 19e et 20e arrondissements. Les deux derniers sont mêmes encore sous la barre des 9 000 euros. Mais plus pour longtemps puisque ce sont eux qui ont connu la plus forte hausse de prix en 2019, accompagné du 18e, le grand gagnant à +9,5 %. Dépêchez-vous, car les notaires anticipent une poursuite de la hausse en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Regarder des films en 3D avec des lunettes anaglyphes

La 3D, une invention qui plaît et qui plaira...

Le bitcoin : la cryptomonnaie favorite des joueurs de casinos en ligne

Depuis la fermeture des casinos due à la crise...

PEA : plafonnement des frais à partir de juillet 2021

Les différents établissements de service dans le monde de...

Le nombre d’investisseurs particuliers a explosé en 2020

En France, la Bourse attire de plus en plus...

Les différents parcours pour obtenir la nationalité française

Chaque année, des milliers de personnes étrangères demandent la...

Comment se déroule une formation militaire initiale du réserviste (FMIR) ?

De nombreux jeunes Français souhaitent découvrir les bases du...