Des nouveaux noms de domaine inspirés du coronavirus

Schéma virus

Les crises mondiales apportent des pertes, mais aussi des opportunités. Certains l’ont bien compris et la pandémie actuelle a un impact sur les noms de domaine. Depuis quelques jours, le nombre de sites web comprenant les termes coronavirus et covid-19 se multiplient.

Des sites sur le coronavirus qui se multiplient

Depuis le début du mois de mars, les créateurs de sites internet s’empressent de monter de nouveaux sites sur le coronavirus. Certains ont de bonnes attentions, d’autres tentent de tirer profit de la crise mondiale comme coronasante.fr, qui vend des ebooks sur le sujet à partir de 34 euros. Après validation de commande, vous aurez le privilège de recevoir un soit-disant masque de protection gratuitement… Attention aux intox.

On voit émerger une multitude de sites comme coronavirus-soigner.fr, corona-vaccine.fr et coronavaccines.fr, etc. On peut également citer coronapp.fr qui peut laisser penser qu’une application est en cours de développement. Par ailleurs, le site corona-survivor.fr se démarque un peu avec son allure de fin du monde et propose des masques et du gel anti-bactérien à la vente (8 euros le masque qui a une durée de protection de quelques heures seulement). Autrement, si vous voulez dégommer le virus virtuellement, corona-war.fr permet de jouer en ligne à un jeu de tir plutôt basique.

Comme on peut le voir, la situation actuelle permet à un bon lot de sites web de voir le jour. Il faut cependant réussir à démarquer les sites sérieux qui souhaitent donner des informations utiles, des sites qui profitent de la crise pour en tirer des bénéfices. Une fois que la situation sera apaisée, que vont devenir ces sites et leur noms de domaine ?

Des noms de domaine à revendre ?

La forte émergence de sites ayant pour thème principal le coronavirus pose beaucoup de questions, notamment des questions éthiques pour ceux qui profitent de la crise pour renflouer leurs caisses. Par ailleurs, on peut se demander quel avenir ont ces sites web. Le trafic va sûrement être important dans les semaines à venir, mais après ? Il est fort probable certains de ces NDD soient disponibles sur une boutique dédiée aux noms de domaine expirés, surtout s’ils possèdent des backlinks intéressants et une bonne visibilité.

Autrement, les sites dédiés au coronavirus vont simplement tomber dans l’oubli, voire être fermés. On verra dans le temps comment évolue la situation et les sites dédiés à la pandémie. Comme on dit souvent, quand il y a un problème, il y a un business !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*