Dilandau : la plateforme gratuite existe toujours sous forme d’appli !

Téléchargement de musique gratuit

Comment cette plateforme de musique gratuite au téléchargement et à l’écoute a pu disparaître d’internet mais continuer à vivre sous forme d’application Android ? À l’heure où surabondent les plateformes pour l’écoute de musique comme Spotify, Soundcloud, ou autre Deezer, et où les nouveautés, classiques ou podcasts sont à portée de main, Dilandeau reste, sous forme d’application, une solution encore gratuite, facile d’utilisation et accessible, mais surtout qui présente de nombreux avantages de recherche pour les mélomanes.

Les raisons d’une disparition et d’une résurrection.

Dilandau se présentait sous la forme d’un moteur de recherche spécialisé dans le domaine de la musique, et qui de surcroit avait l’avantage de surfer dans toutes les langues. L’interface du site était facile à comprendre et efficace. Outre le fait que la base de données contenait un grand nombre d’artistes et de références pointues comme commerciales, on pouvait y trouver de nombreux avantages, et notamment la gratuité et un site sécurisé.

Au moment où les réglementations au sujet du téléchargement gratuit se sont alourdies, ce site a disparu, bien qu’il œuvrait en toute légalité. Le gouvernement n’a cependant pas voulu soutenir le projet et le site a finalement disparu de la toile, malgré sa présence sous forme d’application Android. En effet, Dilandau proposait le téléchargement gratuit, et c’est cela qui n’était pas toléré par la logique commerciale actuelle.

Le fonctionnement de Dilandau

Les avantages de Dilandeau sont nombreux, mais le site était vraiment bien adapté à la recherche, à la classification et au téléchargement des musiques en mp3. Un système d’étoiles permettait d’évaluer les chansons selon qu’elles vous plaisaient, un peu comme Itunes peut le faire aujourd’hui avec les mp3. Ce système était global, avec tous les utilisateurs directs et permettait de constituer la notoriété de telle ou telle chanson, selon les moments. Sous formes de suggestions au travers de ces votes qui étaient proposés sur la page d’accueil, on pouvait alors découvrir une quantité infinie de nouvelles musiques, accessibles au téléchargement.

Le tout était présenté avec un cadre qui annonçait un bouton lecture, un bouton téléchargement et même un bouton vidéo, tout restait proche pour cliquer rapidement. A cela s’ajoutait le bouton « afficher des chansons similaires » et le moteur de recherche de la plateforme amenait encore à d’autres résultats, les possibilités étaient infinies !

La recherche pouvait aussi s’effectuer par genres, et par conséquent ressemblait aux plateformes de téléchargement mp3 des dj, ou comme Deezer. Que ce soit en termes de Hiphop, Dance, Rock ou même Salsa et musique classique, les chansons les plus introuvables pouvaient apparaître. Le fait que Dilandau est finalement est moteur de recherche accessible, pour les plus avertis jusqu’aux personnes qui veulent se laisser aller par les suggestions offre un avantage vraiment fabuleux !

Un autre aspect qui ne se trouve plus dans les plateformes de téléchargement actuelles, c’est la possibilité de Dilandau de solliciter une chanson, c’est à dire que l’on clique à l’endroit prévu en suivant le processus, et notre demande sera exaucée tôt ou tard. Cela donne l’impression que chaque utilisateur est vraiment vis en valeur, que ce soit au niveau de son vote (plateforme collaborative dans l’évaluation), qu’au niveau de cette possibilité d’aboutir à une demandé comblée.

Dilandau sous forme d’appli : comment ça marche

Aujourd’hui, Dilandau propose le même moteur de recherche, avec une application Android. Ce qu’il y a d’agréable c’est que l’on peut accéder au téléchargement gratuit sans avoir peur des virus. Cela évite en tous les cas une accumulation de contenus indésirables. Dilandau propose un accès et un téléchargement sécurisé mais surtout avec un immense nombre de références ! La base de données fonctionne avec beaucoup de modes de recherche différents. Une fois que vous avez localisé la chanson, il devient difficile de ne pas trop en accumuler.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*