4 accessoires indispensables pour la chasse et la pêche



Vous prévoyez prochainement une partie de pêche ou de chasse avec votre groupe d’amis ou votre famille ? Avant toute chose, vous devez vous munir de votre permis de chasse ou de votre carte de pêche. Les activités devront également être correctement organisées pour assurer votre sécurité et celle des autres participants. Découvrez 4 éléments et accessoires indispensables pour les chasseurs et les pêcheurs.

Le talkie-walkie

Lors de vos parties de chasse ou de pêche, cet accessoire vous permettra de rester en contact permanent avec vos compagnons sur des distances plus ou moins grandes. Vous pourrez alors assurer une plus grande sécurité dans le périmètre où vous évoluez. Il vous permet de notifier vos compagnons de chasse ou de pêche de la présence de personnes ou d’obstacles. Vous pourrez également les prévenir si vous rencontrez des difficultés et que vous avez besoin d’aide. Signalez tout danger, votre position ou celle du gibier, en toute discrétion.

Au moment de choisir, assurez-vous que les modèles sélectionnés soient sans licence. Les radios avec licence sont en effet réservées à un usage professionnel. Vérifiez le nombre de canaux (et de sous-canaux) supportés, la portée des talkies-walkies ainsi que leur autonomie. Le premier critère dépendra du nombre de personnes avec qui vous aurez besoin de communiquer. La portée dépend de la distance maximale qui vous sépare habituellement. Enfin, en fonction de la durée de vos séances, évaluez si un modèle à batterie ou à piles sera plus adapté. Notez toutefois que ceux à batterie sont ceux qui offrent la plus grande autonomie.

un talkie-walkie

Un couteau de qualité

Le couteau est un autre accessoire indispensable du pêcheur et du chasseur. Choisissez un outil de coupe polyvalent pour couper la ligne ou à éviscérer vos prises. Si vous campez pendant vos parties, il servira également pour certaines tâches basiques. Cependant, les couteaux de pêche ou de chasse ne sont pas tous multifonctions. Le skinner est conçu pour le dépouillement de l’animal, tandis que d’autres s’utilisent uniquement pour désosser, pour éviscérer ou pour tuer l’animal rapidement.

Les modèles pliables sont plus sécurisés pour le transport, et ils sont généralement polyvalents. Les matières les plus utilisées pour la lame sont l’acier carbone et l’acier inoxydable. Le manche peut être en bois, en aluminium, en os, ou en fibre de carbone.

Un équipement de sécurité

Cet équipement doit être choisi en fonction de l’activité pratiquée. Une trousse de premiers soins est toutefois incontournable, autant pour la pêche que la chasse. Un accident arrive vite. Il est donc préférable d’avoir le nécessaire avec vous, en prévention. Il contient au minimum une solution antiseptique, des antidouleurs, des anti-inflammatoires et des pansements.

Pour la chasse, prévoyez des vêtements qui vous protégeront de la végétation. Pensez également aux vêtements et accessoires qui signaleront votre position à vos compagnons. Il s’agit par exemple du gilet haute visibilité ou du brassard de chasse, bien qu’étant plus discret. Il faut par contre savoir que le port du gilet fluorescent est obligatoire dans la majorité des départements français. Pour la pêche, il faut prévoir un vêtement d’aide à la flottaison. Les bottes de pêche sont indispensables : elles ont une meilleure prise sur terrain glissant et humide. Elles protègent également vos pieds de ce qui pourrait se trouver dans la boue (hameçons, verre cassé, etc.).

Un équipement de camouflage

Certaines espèces de poissons sont craintives, comme la truite ou le blackbass. La tenue de camouflage est donc essentielle pour ne pas être trop visible dans le décor, ce qui pourrait effrayer ces poissons. Cet équipement revêt une plus grande importance pour la chasse. Traquer le gibier se fait avec discrétion, que vous chassiez à l’affût ou à l’approche. Vous pourriez être tenté par les tenues de camouflage militaire commercialisées par les enseignes spécialisées dans le sport et dans des camaïeux de vert. Ils ne sont pourtant pas les plus adaptés pour la chasse.

Préférez les modèles utilisant peu de vert avec du noir, du gris et du brun (les couleurs les plus retrouvées dans la forêt) et avec des motifs contrastés. Les motifs rayés sont ceux qui se rapprochent le plus des branchages. Si vous chassez du gibier d’eau, votre tenue devra reprendre les couleurs de l’environnement. Il s’agit des nuances de bleu, mais également de gris, de jaune et de brun. Le gris sert à casser l’apparence humaine que beaucoup d’animaux ont appris à identifier. Quand vous choisissez votre équipement, rappelez-vous que les jambes, les bras et la tête doivent également être recouverts. Le reflet du soleil sur votre montre peut vous sembler anodin, mais il n’échappera pas à vos proies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Peut-on porter plainte sans preuve réelle en France ?

De multiples plaintes sont déposées chaque jour. Rien qu'en...

VTT, VTC, trekking : comment choisir un vélo électrique ?

Appréciés pour leurs nombreux avantages, les vélos à assistance...

Suisse et horlogerie : le maintien d’un marché perturbé par la crise sanitaire

Malgré la crise sanitaire, les horlogeries suisses ont réussi...

L’Etat mise sur le numérique avec ses aides à la formation

C'est le droit de tous les travailleurs français, qu'ils...

Pourquoi et comment héberger une image ?

Des milliards de photos et d'images circulent chaque jour sur...

Bébés métis : pourquoi ces nouveaux-nés n’ont-ils pas encore la peau foncée ?

Résultats d'une société cosmopolite, les nouveau-nés métis sont sans...

Les Demoiselles du téléphone, une série forte en féminisme

Les séries espagnoles font parler d’elles. Entre Elite, qui...