POG : l’influenceur qui a fait fortune



Pour beaucoup, Pog, pseudonyme de François Dequidt, est un youtuber collectionneur de voitures de sport et de voitures de luxe. Avec plus d’un million d’abonnés, Pog est effectivement un youtuber à succès. Cependant, les internautes sont nombreux à se demander comment il aurait pu financer toutes ses voitures simplement en publiant des vidéos sur YouTube. En fait, Pog ne tient pas sa fortune de YouTube, mais plutôt de l’empire industriel de son père.

Qui est Pog ?

Le grand public connaît Pog pour les vidéos qu’il publie fréquemment sur YouTube. Dans ces vidéos, il partage sa passion pour les voitures sportives et les voitures de luxe. Il est lui-même propriétaire d’une large collection de voitures de ce genre qu’il présente et qu’il conduit dans ses vidéos. Ce qui a fait son succès, c’est l’originalité de certaines de ses vidéos, notamment quand il se filme en train d’acheter une voiture, ou bien en train de détruire une voiture.

À travers ses vidéos, il emmène également souvent ses abonnés dans les coulisses d’un monde difficilement accessible, celui des rallyes de supercars. Ce sont des manifestations au cours desquels les propriétaires de belles voitures sportives se retrouvent pour admirer leurs bolides. Certains rallyes accueillent même des courses entre amateurs auxquels Pog participe parfois. Il a notamment fait un rallye de 3 000 miles en 2021.

Un influenceur qui met en avant sa fortune ?

Les belles voitures que Pog met en avant dans ses vidéos suffisent à marquer les esprits. À part les journalistes automobiles à qui ces voitures sont prêtées, il est rare de pouvoir s’en approcher et de les filmer dans leurs moindres détails. Sauf que lorsque Pog filme une voiture, c’est bien souvent parce qu’il en est propriétaire. Il s’amuse donc avec et emmène le spectateur de ses vidéos dans ses aventures automobiles hors du commun.

Résultat, il est difficile pour Pog de cacher sa fortune. Plusieurs vidéos le montrent achetant des voitures parmi les plus chers au monde, or, elles ne sont pas sponsorisées ou financées par des marques. C’est donc bien Pog lui-même qui finance l’achat de ces voitures. Évidemment, certains y voient un simple étalement indécent de sa richesse.

Il est vrai que certaines vidéos de Pog le montrent également en voiture dans des palaces à l’autre bout du monde. Il n’hésite alors pas non plus à insister sur le prix des produits et des services qu’il consomme. Il serait néanmoins injuste de ne pas reconnaître la passion automobile qui anime visiblement Pog. Si l’achat et la conduite de voitures de luxe impliquent un étalage de richesse, ce n’est vraisemblablement pas l’objectif de départ.

Un collectionneur de voiture devenu YouTuber ?

Pog n’a pas exactement l’âge du youtuber classique et il est visiblement plus âgé. Avant de publier des vidéos sur YouTube, il était déjà un collectionneur de voiture amateur de bolides sportifs. D’ailleurs, sa collection était déjà très importante avant qu’il ne commence à l’exhiber sur YouTube et à se filmer l’agrandissant.

On peut également remarquer qu’il n’a pas particulièrement envie de se professionnaliser ou d’en faire une source de revenue importante. La qualité de ses vidéos, tout en étant bonne, ne s’améliore pas particulièrement avec le temps. Pog est surtout un amateur de voiture qui partage sa passion sans se soucier d’en faire un métier.

François Dequidt, fils de Paul Dequidt

Un peu partout sur Internet et dans la section commentaire des vidéos de Pog, on retrouve la même question : mais d’où tire-t-il tout l’argent nécessaire pour financer l’achat de ses bolides ? À moins qu’il n’ait gagné au loto, il est difficilement concevable d’avoir autant de millions d’euros à sa disposition. Les gens les plus riches n’ont généralement pas vraiment le temps de faire des vidéos sur YouTube.

Pog reste discret sur son argent et sa famille, mais il est en fait le fils d’un riche homme d’affaires, Paul Dequidt. Le père de Pog aurait fait fortune sur le marché du café il y a déjà plusieurs décennies. Tant et si bien que François Dequidt serait né et aurait grandi très confortablement. Cependant, cette filiation heureuse n’explique pas toute la fortune de Pog.

D’où vient la fortune de Pog ?

Si la fortune du père de Pog est certainement impliquée dans son succès, il ne faut pas pour autant en déduire qu’il n’a lui-même jamais gagné d’argent. D’ailleurs, si l’on en croit ses dires, l’essentiel de l’argent dont il dispose aujourd’hui est issu de sa propre carrière d’entrepreneur.

Effectivement, en 1999, Pog a créé l’entreprise Synthétique, spécialisée dans l’animation, notamment en 3 D, domaine dans lequel elle se spécialise dans les années 2000. Dès 2014, l’entreprise se lance dans la motion capture, ce qui lui permet de travailler avec de grands studios de cinéma et de développement de jeux vidéo.

Aujourd’hui, les entreprises de Pog ont été rebaptisées Pog & co et elles officient surtout dans le milieu des médias et de la vidéo. Un changement de carrière qui accompagne l’activité de youtuber de Pog. La réussite de sa première entreprise serait à l’origine de la fortune qu’il investit aujourd’hui dans les voitures de luxe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Bébés métis : pourquoi ces nouveaux-nés n’ont-ils pas encore la peau foncée ?

Résultats d'une société cosmopolite, les nouveau-nés métis sont sans...

Les Demoiselles du téléphone, une série forte en féminisme

Les séries espagnoles font parler d’elles. Entre Elite, qui...

Covid-19 et santé : les Français repensent leur hygiène de vie

Manque de sport, de sommeil, troubles anxieux, le moins...

Senior et retraité : quel est le prix de la santé ?

Les personnes âgées sont le plus souvent plus à...

Cannabis : la légalisation enfin envisagée en France ?

Les pays d'Amérique du Nord l'ont compris. Légaliser le...

Stratégies et règles : comment gagner au casino en ligne ?

Les casinos ont toujours eu une image assez élitiste...

4 accessoires indispensables pour la chasse et la pêche

Vous prévoyez prochainement une partie de pêche ou de...