Comment se déroule une formation militaire initiale du réserviste (FMIR) ?



De nombreux jeunes Français souhaitent découvrir les bases du savoir militaire. Il est possible pour eux de participer à une formation particulière, la Formation Militaire Initiale du Réserviste (FMIR). Le programme de cette formation va dépendre de la réserve militaire choisit.

Qu’est-ce que la FMIR ?

Autrefois, les réservistes étaient piochés parmi les contingents. Depuis 1996, le service national a été suspendu en France et les jeunes souhaitant s’engager dans une réserve militaire doivent faire les démarches par eux-mêmes. La FMIR, la Formation Militaire Initiale du Réserviste, a été créé et mise en place afin de permettre aux jeunes motivés pour s’engager, de le faire sans trop de contraintes. Les jeunes Français, souhaitant participer à cette formation, s’engagent par la suite dans la réserve militaire. C’est un parcours complet qui permet aux jeunes sans expérience militaire d’intégrer tout de même la réserve. Aucun diplôme ou autre expérience n’est nécessaire, seule la motivation et la santé physique compte.

La durée de la formation, le contenu et les lieux d’apprentissage vont varier en fonction de l’armée sélectionnée. Il existe trois types d’armées : l’armée de l’air, l’armée de terre, et la Marine Nationale.

Suivre une formation pour intégrer l’armée de l’air

Quelques conditions sont à respecter afin d’intégrer la FMIR dédiée à l’armée de l’air. Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir plus de 17 ans. Avant cet âge, la formation vous sera refusée. Une fois les 17 ans atteint, vous pouvez vous rendre dans un BAI, un Bureau Air Information, à la mi-septembre afin d’y retirer un dossier de candidature. Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer dans un de ces bureaux, vous pouvez directement contacter une base aérienne et demander à ce que l’on vous envoie par courrier un dossier de candidature.

Une fois le dossier envoyé, si votre dossier est retenu, la prochaine étape sera une visite médicale au mois de février. Cette visite est obligatoire afin de valider votre candidature. Visite faites, vous allez être convoqué à une période précise : les vacances de Pâques. Durant ces vacances vous participerez à une formation de 10 jours encadrés par du personnel militaire. Durant cette formation, vous allez apprendre : la manœuvre à pied, la topographie, les bases du règlement et de la discipline militaire, le tir, le combat ainsi que les transmissions. Autant vous dire que ce sont 10 jours bien chargés ! Les 10 jours passés, vous allez participer à la cérémonie de présentation au drapeau avec toute votre promotion.

L’été suivant, vous allez devoir participer à une nouvelle formation. Celle-ci sera un peu plus longue, elle se déroulera sur 16 jours. L’objectif de cette formation est de vous octroyer une période d’adaptation en unité. Cette unité, vous l’avez choisi en amont, au moment de l’envoi de votre dossier de candidature. Au sein de l’armée de l’air, il est possible d’être formé en tant qu’agent de bureautique, fusilier de l’air, manutentionnaire… À cette étape, vous occupez un rang dit « d’aviateur de seconde classe ».

L’année suivante, une formation plus intensive va vous êtes proposée. La Formation Militaire de Base (FMB), la « phase 1 » va se dérouler sur 5 jours. Puis l’été, à nouveau, vous allez devoir suivre la FMB2 ou, la « phase 2 » qui, elle aussi, dure 5 jours.

La FMIR pour l’armée de terre

Cette formation permettant d’intégrer la réserve de l’armée de terre se déroule sur seulement deux semaines. Durant ces quelques jours, vous allez devoir apprendre l’ensemble des règles de fonctionnement de l’armée, mais aussi l’ordre serré, la marche au pas, la nomenclature des grades, le vocabulaire, le fonctionnement d’une arme… À la fin de ces deux semaines, le monde militaire de l’armée de terre ne doit plus avoir aucun secret pour vous.

Totalement immergé dans la vie d’un militaire pendant ces quelques jours, vous allez apprendre à manier des armes telles que le FAMAS. Une arme tactique puissante, peu encombrante, facile à utiliser et à entretenir, une arme très utilisée par l’armée française et donc indispensable à connaître pour intégrer la réserve.

À la fin de cette formation, et comme la plupart des formations, une épreuve est à passer. Cet examen est organisé par les chefs de groupe et chaque élève va être évalué sur l’ensemble des compétences évoquées pendant les quinze jours. Si vous échouez, notamment aux épreuves de tir et de secourisme, le diplôme de réserviste ne vous sera pas délivré. Mais, si vous avez bien suivi la formation, vous allez décrocher le diplôme haut la main, et pas seulement le diplôme. Un béret vous sera offert avec l’insigne de votre arme. C’est un grand moment pour vous, vous allez être affecté à la réserve la plus proche de votre domicile et intégrer officiellement l’armée de terre.

Plusieurs réserves existent et vous allez devoir faire votre choix en amont de votre engagement, lorsque vous allez envoyer votre dossier de candidature. En tant que soldat de seconde classe, vous pouvez intégrer la réserve d’Infanterie, d’Arme blindée cavalerie, d’Artillerie, de Génie, de Transmissions, de Légion Étrangère…

Le parcours particulier pour intégrer la réserve de la Marine Nationale

Afin d’intégrer la réserve de la Marine Nationale, le parcours est un peu plus long comparé à celui des autres armées. Vous devez, en amont de la formation FMIR, participer à une préparation militaire marine dans l’un des centres de formation agréés. Une fois cette préparation réalisée, vous allez pouvoir vous porter candidat pour la FMIR dédiée à la Marine Nationale. Votre dossier sera accepté, ou non, en fonction de votre classement dans la session PMM, de vos compétences, de vos capacités physiques et de votre passé médical.

Au sein de la Marine Nationale, trois spécialités peuvent être choisies. Chaque spécialité à ses spécificités, notamment le lieu de la formation. Les futurs guetteurs de flotte doivent participer à une formation de deux semaines à l’école navale se trouvant à Lanvéoc-Poulmic. En tant que futur fusilier marin, vous allez devoir vous rendre à Lorient pour suivre un apprentissage de deux semaines à l’école des fusiliers marins et des commandos marine. Et, la dernière option, marin-pompier de la flotte, se déroule à Saint-Mandrier-sur-Mer pendant deux semaines au centre d’instruction naval. Une fois l’une de ces formations validée, vous allez devoir signer un engagement à servir dans la réserve d’au moins 30 jours annuels et, vous recevrez votre affectation en unité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

Enquête : l’ascension de l’immobilier logistique pendant la crise sanitaire

L'heure est au bilan. D'après des chiffres récents recueillis...

WordPress : 40 % des sites web utilisent ce CMS

Aujourd'hui, les entreprises ont besoin d'un site web afin...

Le poker en ligne fortement boosté pendant l’année 2020

Alors que les périodes de confinement ont été très...

Auto-entrepreneur : les assurances obligatoires et les assurances recommandées

Se lancer en tant qu'auto-entrepreneur implique de nouvelles responsabilités...