Logan Air, Air France et bien d’autres réagissent à la faillite de Flybe

Vol d'avion

Au grand désespoir de ses passagers, clients et membres du personnel, la compagnie aérienne Flybe, première compagnie régionale européenne, a annoncé brutalement ce mercredi 4 mars la cessation de ses activités suite à la récession touristique due à l’épidémie de Coronavirus. Placée sous administration judiciaire le lendemain même, de nombreuses compagnies aériennes telles que Logan Air, Air France, EseayJet, RyanAir et British Airways ont mis en place des solutions d’urgence pour compenser les vols annulés.

Flybe déclare faillite suite à la récession due au Coronavirus

Incapable de faire face à la récession due au Coronavirus, la compagnie aérienne Flybe a annoncé ce jeudi 5 mars le dépôt de son bilan. Jeune compagnie de 45 avions et 1200 employés, Flybe avait acheté en 2006 la branche régionale BA Connect de British Airways, de plus de 50 appareils et 1600 personnes.

Rachetée en janvier 2019 par Connect Airways (une co-entreprise des fonds Cyrus Capital Partners et du consortium Virgin Atlantic et Stobart Air), la compagnie aujourd’hui en faillite montrait déjà des signes de faiblesse. En effet, elle avait alors été rachetée pour 2,2 millions de livres sterling (soit 2,4 millions d’euros), ce qui ne représentait qu’1 pence par action, alors qu’elle en valait 40 pences à peine quelques mois plus tôt.

Mais alors que l’épidémie du Coronavirus fait rage, les aéroports étant désertés, Stobart Air a confirmé ce jeudi 5 mars la cessation de ses opérations de franchise pour le compte de Flybe. La compagnie employait alors plus de 2000 personnes et desservait 170 destinations en Europe.

Air France cherche une solution

Partenaire de longue date, Air France avait un accord de partage de code avec Flybe, c’est à dire que certains billets vendus par Air France concernaient des avions opérés par la compagnie en faillite. Air France a donc déclaré que les détenteurs de tels billets seraient automatiquement reportés sur l’un de leur vol, ou bien assistés et dirigés vers des solutions alternatives. Un coup dur pour la plus grande compagnie aérienne française.

Logan Air, EasyJet, RyanAir… Les compagnies aériennes réagissent

Pour ne pas laisser les voyageurs, mais aussi les membres du personnel dans le besoin, nombreuses sont les compagnies a avoir réagi au dépôt de bilan de Flybe. Logan Air, Eastern Airways, EasyJet, RyanAir, British Airways… Toutes ont répondu à l’appel.

LoganAir reprend 16 liaisons britanniques

Logan Air a sans doute été la plus réactive. Le jour même du communiqué de presse de Stobart Air confirmant la fin de ses opérations de franchise avec la compagnie en faillite, la compagnie écossaise à annoncé sa volonté de « protéger la connectivité régionale » au Royaume-Uni, déclarant instantanément une prise de relais sur 16 des routes auparavant exploitées par Flybe. C’est ainsi que 400 nouveaux vols seront ajoutés chaque semaine, et ce depuis le 16 mars et progressivement durant les quatre mois suivants. Déjà ouvertes à la réservation, ces lignes intramuros desserviront les aéroports de Newcastle, Inverness, Glasgow, Edinburgh et Aberdeen.

Et Logan Air ne s’arrête pas là : le confort des passagers et la connectivité régionale restant la priorité de la compagnie, celle-ci n’a pas non plus oublié les employés mis sur le carreau, et a annoncé ouvrir « une ligne de recrutement spéciale » à destination des anciens employés de Flybe qui souhaiteraient poursuivre leur carrière chez eux.

British Airways s’engage pour le rapatriement des employés

Lors de la cessation brutale des activités de Flybe, il ne faut pas oublier que nombreux sont les membres du personnel de la compagnie à avoir été laissés sur le banc de touche dans des destinations loin de leur domicile. C’est pourquoi, en plus de proposer des tarifs préférentiels, dits « de sauvetage », à 50 livres sterling aux dizaines de milliers de passagers abandonnés (hors frais et taxes, mais incluant un bagage jusqu’à 23 kg), British Airways a aussi annoncé qu’elle aiderait à ramener l’intégralité des employés de Flybe chez eux, et ce à titre gratuit.

Eastern Airways, EasyJet et RayanAir répondent aussi à l’appel

A l’image de British Airways, Easyjet se mobilise également pour les passagers et les membres du personnels de Flybe. La compagnie low cost a déclaré mettre en place des tarifs préférentiels de 65 livres sterling (incluant un sac de 15 kg), et ce jusqu’à la fin du mois de mai. Elle a également offert des vols intégralement gratuits au employés de la compagnie en faillite les jeudi 5 et vendredi 6 mars afin de leur permettre de rejoindre leur domicile sans frais supplémentaires.

De son côté RyanAir a annoncé des tarifs « de sauvetage » de 19,99 livres sterling jusqu’à la fin du mois d’avril, et ce sur les cinq liaisons desservant Liverpool à Knock, Belfast à Londres-Stansted, Bristol à Dublin, Bournemouth à Dublin également, et Belfast à Manchester.

Pour finir, Eastern Airways a mené une opération éclair en ce jeudi 5 mars, proposant un tarif préférentiel, mais surtout sans réservation, de 60 livres sterling, incluant un bagage pour les voyageurs concernés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*