Changement du climat mondial : une hausse des températures scientifiquement prouvée

Ours polaire et fonte des glaciers

Les climato-sceptiques et autres personnes dans le déni peuvent désormais changer d’opinion en lisant cet article concernant le réchauffement de la planète. En effet, preuves à l’appui, depuis un peu plus d’un siècle ou début de l’ère industrielle, la température de la surface de la terre connaît une hausse de +1,1°.

Mieux comprendre cette augmentation des températures

Depuis le milieu du XIXe siècle, les relevés météos enregistrent des augmentations de températures chaque année. Les climatologues constatent ce changement et l’attribuent aux émissions de gaz à effet de serre. Ils notent que les températures les plus élevées dans l’hémisphère nord depuis les années 80 sont les plus élevées depuis 1 400 ans. Ces données sont basées depuis plusieurs centres climatologiques comme :

  • Le Global Land and Ocean Temperature Anomalies
  • Le Copernicus Climate Chage Service
  • L’institut Goddard concernant les études spatiales de la NASA (enregistrements de 6 300 stations météorologiques)
  • L’unité de Recherche sur le Climat de l’Université d’East Anglia

Entre 1906 et 2005, l’augmentation de la température de la surface de la terre est de 0,74 °C, mais depuis 1976, cette hausse s’est accélérée de façon exponentielle en augmentant de 0,19 °C tous les dix ans jusqu’en 1997, de 0,53 °C dans l’hémisphère Nord et de 0,27°C dans l’hémisphère sud.

Les années les plus chaudes et leurs conséquence

Les climatologues ont aussi observé que les dix années les plus chaudes enregistrées se situent dans les vingt-trois dernières années passées. La température est encore plus élevée depuis 2014. Celle des eaux tropicales est en hausse de 1,2°C pendant le XXe siècle et celle des océans pour la même période est de 0,5°C. Des conséquences désastreuses se font ainsi ressentir un peu partout dans le monde comme le blanchiment des récifs coralliens et l’augmentation de formation de cyclones. Le niveau moyen des océans s’est aussi élevé de 22 cm depuis 1880 à cause de la fonte des glaciers. Depuis 1990, ce rythme augmente de 3 mm par année. La fonte des glaciers s’est accélérée et son rythme n’a jamais été aussi rapide depuis environ 3 000 an. On peut noter une diminution de 50 m tous les dix ans depuis le milieu du XIXe siècle.

Une réalité inquiétante

L’avenir semble inquiétant si l’on s’en tient à ces chiffres, mais il est nécessaire de savoir que ces observations ont été réalisées par des systèmes météorologiques n’existant que dans peu de pays. De plus, les relevés précis remontent à seulement 150 ans. Il est donc important de prendre en compte ces informations, mais de les nuancer pour affirmer qu’il peut exister un retour aux catastrophes climatiques malgré son emballement sur le dernier siècle.

1 Comment

  1. Nenni hein, tout est truqué
    voir la chaine Youtube de Tony Heller

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*