L’art et la méthode de se loger à Paris à prix abordable

Vue de Paris

On parle régulièrement de crise du logement en France, notamment à Paris, où trouver un logement relève du parcours du combattant si on a des revenus limités. Dans une ville où les prix de l’immobilier locatif comptent parmi les plus élevés du pays, est-il possible de se débrouiller pour disposer d’un appartement qu’on puisse dire son chez soi ? Même si ce n’est pas de tout repos, avec quelques efforts, cela demeure faisable.

S’adresser à une agence immobilière

Il existe pléthore d’agences immobilières à Paris, et s’adresser à l’une d’elles pour trouver un logement constitue souvent le premier réflexe des nouveaux arrivants. Théoriquement, ils proposent une offre conséquente et pour toutes les bourses.

Passons sur la qualité parfois relative des logements mis à la location. Quand on cherche à s’offrir un toit sur la tête, les standards de confort et d’utilité varient d’une personne à l’autre, néanmoins vous pouvez vous attendre à des surprises dans la capitale. Normal : la demande dépasse l’offre, aussi beaucoup de propriétaires ne se soucient guère de l’état de leur bien tant qu’il se loue.

Il reste cependant possible de trouver un appartement agréable et pas cher après des agences, à condition de passer des heures à consulter leur catalogue et de réagir vite si vous trouvez une perle rare. À Paris, le temps joue contre vous.

Avantage non négligeable : les frais d’agence (plafonnés par la loi ALUR) découragent une bonne partie de vos potentiels concurrents pour trouver un logement abordable. Voyez-les comme un investissement pour la suite. Qui plus est, les agences sont légalement tenues de respecter le plafonnement des loyers selon les quartiers, ce qui vous épargne d’être aux prises avec l’avidité des marchands de sommeil.

Du côté des inconvénients, on citera les éléments de dossier requis, comme le critère de salaire minima, mais également le manque de volonté de proposer des créneaux horaires pour une visite. Si vous disposez déjà un emploi ou que vous habitez en province, attendez-vous à une gageure logistique. Trouver un appartement pour loger en Île-de-France tient de la mission pour ninja, mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras !

Les sites de petites annonces

Dès qu’on sort du réseau d’agences immobilières pour trouver un logement, il devient nécessaire de se pencher sur les petites annonces. Aujourd’hui, Internet a remplacé les journaux, mais le principe reste le même.

L’offre d’appartements est colossale si on additionne l’ensemble des sites de petites annonces, mais, en effectuant un tri sélectif basé sur les critères proposés par ces sites web, il demeure possible de trouver où se loger à Paris sans remiser de côté ses désidératas. Programmez des alertes par mails pour ne manquer aucune opportunité !

Principal écueil de cette approche : les sites de petites annonces sont rarement à jour. Ce serait trop beau pour être vrai sinon. Attendez-vous donc à quelques désappointements lors de vos appels téléphoniques. En revanche, en vous adressant directement aux propriétaires, vous vous affranchirez des intermédiaires et des commissions (cachées ou non) qu’ils réclament. Vous ne serez certes pas le seul à chercher un appartement de cette manière, néanmoins vous pourriez dénicher une perle rare facilement.

S’installer en colocation

La meilleure option pour se loger à moindre prix demeure encore de sortir des sentiers battus. Partager le loyer à plusieurs en colocation pour rendre un appartement abordable, confortable et abordable est devenu un grand classique des métropoles, que l’on parle de Paris ou d’autres villes européennes.

Les démarches sont en général plutôt simples pour l’entrée dans le logement. Le plus dur est l’instauration d’une bonne entente entre colocataires, mais, le plus souvent, cela débouche sur des amitiés solides et des histoires incroyables. Pour les amateurs de facteur humain dans les relations, c’est l’idéal.

Pour trouver ce type d’annonces, délaissez les sites généralistes et rendez-vous sur les sites spécialisés dans le domaine. Les annonces y seront à jour et plus faciles à trier.

L’option de vivre chez l’habitant

Semblable à la colocation, la location chez l’habitant joue aussi la carte de se loger à moindres frais. Le locataire bénéficie d’une chambre au sein du logement de son propriétaire, et, potentiellement, l’accès à d’autres pièces. Souvent, c’est l’occasion pour des jeunes de contribuer au dialogue générationnel avec des personnes âgées isolées qui les hébergent.

Les résidences universitaires

Au cas où vous seriez étudiant cherchant à trouver un logement à Paris, l’option de la résidence universitaire peut valoir de tenter le coup. Les tarifs sont modiques, les conditions spartiates, mais honnêtes ; malheureusement, le manque de chambres disponibles rend ces lieux inaccessibles, à moins d’être boursier et de jouir d’une chance immense lors du traitement de son dossier.

Échanger un logement contre des services

Comme le bouche à oreille, l’échange de bons procédés est un grand classique qui n’en demeure pas moins actuel. Engagez-vous auprès de particuliers pour offrir un peu de votre temps libre par semaine en échange d’un logement gratuit, et vous pouvez trouver l’arrangement du siècle ! Si vous possédez des compétences particulières ou avez envie d’approfondir certaines connaissances, vous pouvez faire d’une pierre deux coups dans votre recherche d’appartement.

Gare au travail dissimulé : un contrat de travail est nécessaire dans ces conditions. De même, assurez-vous que les conditions de logement soient décentes, car le gratuit n’autorise pas tout.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*