Economie d’énergie : comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?

Remplacement de fenêtres

Dans le cadre de la transition énergétique encouragée par l’État, changer ses fenêtres est une action efficace qui permet d’économiser de l’énergie et de l’argent. Si vos fenêtres sont vieilles, il est grand temps d’en changer pour profiter des innovations récentes. Cependant, les choix possibles entre les modèles restent nombreux et importants. Voici donc quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair.

Quel matériau choisir ?

Le matériau de la fenêtre que vous choisissez est l’un des facteurs d’isolation les plus importants. Effectivement, tous les matériaux ne se valent pas en la matière. Le bois par exemple, présente l’avantage d’être très respirant et donc de limiter l’humidité de la pièce tout en offrant une bonne isolation. Cependant, il nécessite un entretien important et délicat. L’aluminium est extrêmement résistant et facile à entretenir, mais il n’isole pas vraiment bien.

Ces deux matériaux ont des avantages, mais représentent des extrêmes difficiles à gérer. Le PVC se présente alors comme un compromis plus acceptable. Résistant et facile à entretenir, il a également d’excellentes performances en termes d’isolation. En plus, c’est un matériau économe et un devis de fenêtres PVC suffit pour s’en convaincre. Vous pouvez en faire réaliser un sur ma-fenetre-pvc.com par exemple.

Choisir des fenêtres adaptées à chaque pièce

L’une des erreurs les plus souvent commises, c’est de choisir un modèle de fenêtre et de l’installer sur l’ensemble de son habitation sans réfléchir aux différents besoins de chaque pièce. Effectivement, il est facile d’obtenir une cohérence visuelle de l’ensemble sans pour autant choisir exactement le même modèle et il est essentiel que chaque fenêtre corresponde à la pièce.

Par exemple, une pièce exposée au sud qui reçoit du soleil toute la journée et qui se trouve dans une pièce où une cheminée brûle en hiver, cette pièce n’aura pas besoin d’une fenêtre très respirante pour éviter que l’humidité ne s’installe. À l’inverse, une petite salle de bain exposé au nord aura besoin d’une fenêtre moins isolante.

Quelques solutions pour ne pas changer de fenêtres

La meilleure manière de rester économe et écologique, c’est évidemment de ne pas changer toutes ses fenêtres. Si les matériaux qui les composent ne sont pas mauvais et que vos fenêtres ne sont pas vieilles, vous devriez essayer quelques astuces pour renforcer leur isolation avant de vous décider à en changer. Ainsi, vous serez certain que vous avez réellement besoin de changer vos fenêtres.

La première chose à faire, c’est d’améliorer les joints de vos fenêtres. S’ils sont trop abîmés parce que vous ignoriez qu’il fallait en prendre soin, vous pouvez simplement les changer. Ensuite, vous pouvez également rajouter un vitrage supplémentaire pour augmenter l’isolation sans vous ruiner. Enfin, encore plus simplement, ajoutez des rideaux épais et isolants pour augmenter l’isolation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*