Comment se débarrasser des acrochordons

acrochordon

Mais qu’est-ce qu’un acrochordon ? L’acrochordon est une petite boursoufflure qui peut apparaître sur la peau et qui ressemble un peu à une verrue. L’apparition d’acrochordon est assez fréquente. Mais quels sont les causes qui provoquent la poussée d’un acrochordon ? Existe-t-il un traitement efficace à ce phénomène cutané ?

C’est quoi un acrochordon ?

L’acrochordon est une excroissance de peau qui à la forme d’une verrue, mais rassurez-vous ce n’en est pas une. L’acrochordon ou molluscum pendulum est un fibrome mou qui se développe principalement au niveau du cou, au niveau de l’aine ou sous les aisselles.

Cette petite tumeur bénigne de la peau peut parfois s’avérer inesthétique et parfois douloureuse, si elle est mal placée et régulièrement égratignée. Ce petit bout de chair est relié au reste de la peau grâce par un fin pédicule. Un acrochordon mesure en général quelques millimètres, il est bien rare qu’ils dépassent le centimètre.

Quelles sont les causes d’apparition des acrochordons ?

Les origines provoquant l’apparition des acrochordons sont encore méconnues à ce jour. Du fait d’une multiplication quand ils sont proches, pourrait faire penser que l’acrochordon ou mollusca pendula à une origine virale, c’est en tout cas la théorie qu’avance certains dermatologues. On pourrait supposer que l’acrochordon apprécie certaines zones à frottements, mais là encore aucune étude scientifique ne permet d’en avoir la certification.

L’acrochordon a-t-il des zones de prédilection sur le corps ?

L’acrochordon apparaît en général sur le contour du cou ou alors dans les nombreux plis du corps humain. C’est pour cela que l’on trouve régulièrement cette petite excroissance de peau au niveau de l’aine, sous les aisselles, sous les seins, dans la région de l’abdomen, à l’intérieur des cuisses ou entre les fesses. Parfois, il arrive que certaines personnes présentent des fibromes mous au niveau de la paupière.

En fonction de l’endroit où il est situé, le molluscum pendulum peut s’avérer gênant et même douloureux, lorsque les frottements sont fréquents et si des irritations surviennent. Mais sommes-nous tous égaux face à l’apparition des acrochordons ?

Existe-t-il des prédispositions à l’apparition de ces petits bouts de chair ?

Il suffit de poser la question autour de soi, pour se rendre compte que la majorité des gens ont au moins un acrochordon sur leurs corps. Cette excroissance de la peau peut apparaître à n’importe quel moment de la vie. On voit régulièrement des nouveaux nés qui présentent un acrochordon sur leurs corps. L’acrochordon semblerait plus prédisposé à apparaître au fur et à mesure de l’âge, là encore, est ce que les frottements réguliers en sont l’origine ? Nul ne pourra y répondre.

Mais à partir de 60 ans, on peut observer une certaine augmentation du volume de ces fibromes mous. Les personnes en surpoids et les femmes enceintes seraient plus prédisposées à voir apparaître un acrochordon. Du moment que le petit bout de peau n’est pas gênant et non douloureux, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Mais parfois, il peut s’avérer que l’acrochordon apparaisse sur des endroits insolites, telles que les parties génitales, faut-il s’en inquiéter ?

Que faire en cas d’acrochordons sur des parties intimes de mon corps ?

Il faut signaler que les acrochordons affectionnent les zones sèches, ainsi, si vous êtes atteint d’excroissance de peau sur vos parties génitales, il se pourrait que ça ne soit pas un acrochordon. Il existe des polypes bénins qui peuvent apparaître à l’intérieur du vagin ou dans d’autres milieux humides. Il peut également survenir des verrues dites génitales qui apparaissent suite à un rapport non protégé, car elles sont issues d’un virus. En cas de doute, le mieux est de consulter un médecin qui sera à même de répondre à toutes vos questions.

Existe-t-il des traitements efficaces contre les acrochordons ?

Il existe de nombreuses méthodes permettant de se débarrasser des acrochordons. Certaines méthodes sont naturelles et nécessitent une application quotidienne sur la peau sous forme de crème. D’autres techniques nécessitent la consultation chez un dermatologue.

Lorsque l’on souhaite se débarrasser à la maison de ces petits bouts de chair disgracieux, il est possible d’utiliser une crème appelé Bioxin qui est 100 % naturelle. Le crème est destinée à réduire le processus du vieillissement de la peau. Cette crème naturelle permet également de réduire le volume des acrochordons jusqu’à pouvoir les éliminer totalement. Deux applications par jour pendant un certain temps vous seront nécessaires pour vous débarrasser efficacement des acrochordons.

Lorsque l’excroissance de peau est gênante sur le corps, il est possible de l’enlever en consultant un dermatologue. Il pourra utiliser deux méthodes, la première consiste à détruire l’acrochordon avec de l’azote liquide. Cette solution laisse en général une petite marque à l’endroit traité, à cause de la brulure provoquée par l’azote liquide. Le dermatologue peut également utiliser une seconde méthode qui consiste à utiliser un bistouri pour couper l’acrochordon au niveau de sa base, c’est-à-dire le pédicule. Cette pratique chirurgicale même si elle est rapide peut nécessiter une anesthésie locale, mais contrairement à l’azote liquide, elle ne laissera aucune marque.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*