La CNIL interpelle les parents à l’utilisation des montres connectées

La montre connectée est l’outil idéal pour sécuriser son enfant et l’encadrer dans ses déplacements pour aller à l’école par exemple. Mais certains abus entraînent la CNIL à informer les parents sur la façon d’utiliser les montres connectées destinées aux enfants. Découverte de ces nouvelles montres à destination des jeunes utilisateurs.

La montre connectée a le vent en poupe

En 2019, la montre gps pour enfants est devenue très tendance. À la fois objet technologique aux nombreuses fonctionnalités pour l’enfant, mesure du rythme cardiaque pour la santé, calcul du nombre de pas effectués, jeux vidéos, appareil photo, mais cet achat offre également aux parents un moyen de se rassurer, lorsque l’enfant est absent. Les enfants peuvent ainsi communiquer avec leurs parents ou être géolocalisé à tout moment grâce à la fonction GPS. Mais cette dernière innovation peut poser des problèmes, si les usages qui en sont fait ne sont pas raisonnables.

Les dangers de la smartwatch pour l’enfant

En effet, malgré tous les points positifs qu’offre la montre connectée, il n’en demeure pas moins que le danger serait d’utiliser à outrance certaines fonctionnalités. C’est ainsi que la CNIL souhaite interpeller les parents dans les usages qu’ils feront de cette montre connectée. Cet objet connecté permet de donner plus de liberté tout en sécurisant l’enfant, qui pourra s’éloigner un peu du domicile familial.

Mais les dérives excessives peuvent avoir des conséquences regrettables et pourraient être préjudiciable au développement normal de l’enfant. Ainsi l’enfant pourrait ne plus mesurer les risques en prenant moins garde aux dangers qu’il pourrait rencontrer à l’extérieur.

Une surveillance trop permanente de l’enfant peut aussi aller à l’encontre de son intimité sociale. L’enfant pourrait ainsi se sentir surveillé jour et nuit ce qui provoquerait un repli sur soi. Il est donc important que chaque parent prenne acte des bons usages de ces montres connectées pour enfants. Malheureusement le comportement des parents face à l’utilisation de ces montres n’est pas le seul problème.

Le hacking des montres connectées

Pour éviter toutes dérives, la CNIL conseille d’utiliser de façon modéré la technologie proposée par les montres connectées. Ainsi, il est demandé de couper la géolocalisation en temps réel quand elle n’est vraiment pas nécessaire. Car cette prouesse technologique peut également devenir un danger pour les enfants si des personnes malintentionnées venaient à hacker les montres connectées de nos enfant. Rappelons que les montres connectées peuvent être interdites des établissements scolaires, suite à la loi du 3 août 2018, car la plupart de ces montres utilisent une carte SIM ou le WiFi pour communiquer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*