La somatropine naturelle : booster d’énergie

La somatropine, ou hormone de croissance, est essentielle au quotidien afin de surmonter un effort ou lors d’un exercice intense. Différents moyens existent afin de l’augmenter comme les compléments alimentaires, ou encore des produits d’origine naturelle. On vous en dit plus dans cet article.

Qu’est-ce que la somatropine ?

Scientifiquement, la somatropine est une hormone polypeptidique, c’est-à-dire composée de plusieurs molécules d’acides animés. Elle est portée par un gène, composant du chromosome 17.

Déclinée en deux formes, la somatropine est majoritairement composée de 191 acides animés avec une masse molaire de 22 kilodaltons, et minoritairement de 176 acides aminés pour une masse molaire de 20 kilodaltons. Ainsi, elle est très similaire à la structure de la prolactine.

Cette hormone de croissance est en quelque sorte une protéine synthétisée par le cerveau. En effet, elle est importante dans le développement physique d’un individu jusqu’au stade de la taille adulte. C’est pourquoi la somatropine est essentielle pour un sportif : elle favorise la récupération entre les séances.

La somatropine est alors importante dans la prise de masse musculaire mais aussi dans la synthèse de protéines et pour la croissance des tissus.

L’hormone de croissance : quel fonctionnement ?

C’est généralement aux alentours de la trentaine que le taux de la somatropine diminue. Ce déclin entraîne de la fatigue, de la perte de poids et de masse musculaire accompagnée par le changement du taux de cholestérol. De ce fait, cette hormone de croissance a pour but de résoudre les soucis en améliorant la croissance et la multiplication des cellules chez les plus petits. Pour ce qui est des molécules, la somatropine permet de fixer les récepteurs cellulaires spécifiques.

De nombreuses études scientifiques ont démontré que des vertus miraculeuses contre le vieillissement précoce du corps humain étaient contenues dans la somatropine. Ainsi, l’usage quotidien de ce produit dans notre alimentation permet une perte de poids plus rapide. En effet, la somatropine accélère le métabolisme.

Cependant, il est important de rappeler qu’aucune règle n’interdit d’en consommer. En effet, la somatropine est également destinée aux enfants confrontés à un déficit en hormone de croissance.

Les populations les plus concernées par la prise de somatropine sont les sportifs et autres personnes fournissant de gros efforts physiques et/ou intellectuels. Cette hormone de croissance augmente la performance et améliore la masse musculaire. Ainsi, une prise régulière diminue la fatigue et améliore la productivité.

La somatropine : les activateurs naturels

Notre santé est essentielle, et son bon maintient passe également par un bon taux d’hormone de croissance. Elle impacte l’ensemble du métabolisme dont le système immunitaire, la peau, les muscles, le dos et la libido.

La somatropine influe également sur notre sommeil et notre humeur, sans oublier la mémoire et le bon fonctionnement des organes vitaux. Afin de garder notre organisme en bonne forme, il est alors indispensable de miser sur les activateurs naturels.

Dans la liste des activateurs naturels, vous trouverez en première place l’huile de coco vierge. En effet, une étude des années 80 a prouvé que « le taux d’hormone de croissance augmente en seulement 30 à 90 minutes après avoir consommé de l’huile de noix de coco ». La posologie idéale est d’une cuillère à café chaque matin et soir.

Parmi les activateurs naturels de la somatropine efficaces se trouve l’ananas. Pris quotidiennement avant le coucher, l’ananas boostera votre hormone de croissance. Cependant, attention à ne pas en abuser. En effet, la consommation excessive de glucides avant le sommeil est déconseillée. Le taux de sucre dans le sang augmente ce qui entrainerait une glycémie trop élevée et nuirait à l’hormone de croissance. Un bon équilibre des dosages est donc essentiel.

Enfin, n’oublions pas le chocolat noir cru. Possédant du tryptophane, il stimule la glande pituitaire du cerveau. Cet organe sécrète de l’hormone de croissance lorsqu’il est activé, améliorant ainsi le sommeil. Pour un bon dosage, consommez-le à l’état brut, avec un minimum de 70% de cacao. L’amertume fait preuve de source de tryptophane.

Les fruits oléagineux : sources de somatropine

Les fruits oléagineux se composent de somatropine. En effet, ils présentent du L-arginine qui ont la faculté d’augmenter le taux d’oxyde nitrique dans le corps tout en favorisant la production et la libération d’hormone de croissance. L’acide aminé L-arginine a également l’avantage d’augmenter le flux sanguin vers tous les organes, dont les organes sexuels.

Ainsi, la consommation de graines de sésame, de tournesol, de riz brun, d’avoine, de citrouille ou encore de noix et d’œufs, sans oublier le yogourt, entre autres, vous permettra de booster votre taux de somatropine.

Beaucoup de solutions, simples à appliquer au quotidien, comme d’ajouter des graines de sésame à votre salade, cuire un œuf dur pour agrémenter votre salade de betterave rouge sans oublier la sauce vinaigrette à base d’huile de tournesol. Enfin, certains fruits, comme la pastèque bien mûre, vous aideront aussi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*