Des pluies de sable sont attendues dans l’Hérault et le Gard le vendredi 14 juin

Les habitants de la région ne seront pas surpris, mais les touristes risquent de s’étonner de voir le vent chaud d’Afrique, aussi appelé le Sirocco, apporter avec lui des pluies de sable chaud tout droit venu du Sahara. Un phénomène plus fréquent que l’on pourrait le croire, mais avec des conséquences parfois assez inattendues.

Les précautions à prendre

Aussi curieuses que soient ces pluies de sables, elles doivent aussi inviter les habitants de la région à prendre quelques précautions. Effectivement, les pluies de sables peuvent endommager les véhicules garés à l’extérieur quand elles sont assez fortes. Rien de bien grave, mais les amoureux de leur voiture risquent de peu apprécier les rayures que cela peut entraîner.

 

Il y a également une précaution peu connue que vos canalisations vous remercieront de prendre. Effectivement, si vous marchez dehors pendant ces pluies et que toute la famille va se doucher ensuite, du sable pourrait se déposer dans le fond des canalisations, les boucher et les endommager gravement. Bien sûr, le service d’urgence plombier 34 sera présent en cas de problème, mais pour éviter les ennuis, mieux vaut agiter ses affaires et brosser ses cheveux à l’extérieur.

Soyez prudent sur la route

Une autre conséquence des pluies de sable, mais celle-ci déjà beaucoup plus connue du grand public, c’est leur impact sur l’état des routes. Effectivement, contrairement à la pluie, le sable ne s’évapore pas avec le soleil et il ne peut pas être absorbé par la route. Pourtant, il présente des dangers potentiels similaires à la pluie.

 

Ainsi, les pneus seront moins adhérents et les risques de glissement et de dérapage seront plus importants. Les automobilistes sont donc encouragés à se montrer prudents. Il faut également savoir que les premières pluies classiques qui succèdent à une pluie de sable rendent la route encore plus glissante et qu’il faut alors être très vigilant.

Le retour de la chaleur ?

Depuis quelques semaines, les températures enregistrées ont battu des records de froid inégalés depuis plus de trente ans pour un mois de juin. Tout cela, après un mois de mai lui aussi particulièrement mauvais. Le retour du Sirocco, ce vent qui souffle l’air chaud de l’Afrique jusqu’en Europe, laisse alors espérer un retour de températures plus douces et estivales.

 

Il est encore un peu trop tôt pour s’exprimer catégoriquement sur la question, mais ces pluies de sable dans l’Hérault et le Gard seront accompagnées par une forte montée des températures dans les départements voisins et en Corse. Il semblerait donc que l’été soit bien sur le point de s’installer en France.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*