Plus de 6 jeunes sur 10 admettent changer de produits pour un emballage alimentaire plus écologique

Transition écologique

Une étude menée par le magazine professionnel Process Alimentaire a mis en évidence l’importance grandissante de la perception écologique d’un emballage sur le choix d’achat des plus jeunes. Un panel d’individus de 19 à 29 ans a été interrogé et le résultat est sans appel : au cours de l’année précédente, ils sont plus de 60 % à avoir changé de marque ou de produit pour un emballage alimentaire plus écologique.

Une étude pour guider les futurs choix d’emballages alimentaires

L’étude révèle donc une augmentation générale de l’intérêt des plus jeunes pour l’écologie et la prise de conscience de son application dans le quotidien. L’étude révèle également que 89 % des consommateurs français aimeraient qu’un emballage qui se dit plus respectueux de l’environnement précise les démarches qui le rendent plus écologique.

Le chiffre le plus impressionnant concerne les emballages en carton. 92 % des personnes interrogées affirment préférer les emballages en carton aux emballages en plastique dès qu’elles ont le choix. Cette étude encourage donc nettement les professionnels à mettre en place des stratégies innovantes concernant leurs emballages alimentaires.

Des innovations nécessaires

Depuis quelque temps des préoccupations écologiques se font ressentir dans le monde des emballages alimentaires, comme l’emballage firplast qui laisse de plus en plus de place au carton ou aux plastiques recyclés. Les professionnels du secteur savent déjà depuis quelques années que les emballages écologiques peuvent représenter une source importante d’économies grâce aux bonnes techniques et aux bonnes innovations.

Cependant, l’étude publiée par Process Alimentaire révèle une prise de conscience du public qui va sans doute forcer l’industrie à accélérer le rythme de sa transition. Certains craignent que les innovations nécessaires à cette transition ne soient pas encore tout à fait au point et que leurs entreprises subissent une baisse des ventes. Néanmoins, pour les consommateurs, le temps presse et il ne faut plus laisser de place à l’hésitation.

Les emballages alimentaires pour les professionnels doivent changer aussi

L’étude relayée par Process Alimentaire portait sur les habitudes des consommateurs âgés de 19 à 29 ans quand ils font leurs courses dans un supermarché. Or, la question des emballages alimentaire se pose aussi pour les professionnels de la restauration, qu’elle soit à emporter ou non. Certes, donner un emballage alimentaire plus écologique à ses clients est bon pour l’image, mais ce n’est pas toujours aussi facile que cela pourrait en avoir l’air.

Effectivement, les emballages alimentaires des professionnels répondent à certaines nécessités qui ne sont pas celles des emballages que l’on trouve dans les supermarchés. Il est donc parfois préférable pour eux de choisir un emballage dont la fabrication est moins écologique, mais qui durera plus longtemps, qu’un emballage biodégradable, mais à usage unique et dont la production aura consommé beaucoup d’énergie polluante.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*