Coupe de cheveux militaire réglementaire à l’armée

Coupe de cheveux à l'armée

Chaque année, les bureaux de recrutement et les centres de formation de l’armée française reçoivent de très nombreuses nouvelles recrues. Elles s’engagent généralement sur plusieurs années dans un voyage difficile, autant physiquement que moralement. Pourtant, si on en croit les questions les plus souvent posées sur Internet, c’est celle de la coupe de cheveux militaire réglementaire qui inquiète le plus. Voici donc les règles actuellement appliquées dans l’armée.

Chaque nouvelle recrue doit se faire couper les cheveux

C’est une étape parmi d’autres dans le processus de formation après le recrutement, mais elle n’en est pas moins obligatoire. Quand une nouvelle recrue arrive au centre de formation militaire auquel elle a été affectée, on lui donne ses affaires essentielles de soldats et on lui coupe les cheveux. Cette coupe imposée n’est qu’une nécessité disciplinaire parmi d’autres qui seront imposées au soldat.

Pour les nouvelles recrues, les règles en matière de coupe de cheveux sont particulièrement simples et strictes : l’ensemble du crâne est tondu pour n’y laisser qu’une longueur maximum de 3 millimètres. Il est possible de se faire un dégradé, mais il n’est pas possible de se raser intégralement le crâne, sauf en cas de calvitie avancée.

Les coupes de cheveux réglementaires pour les soldats

Si toutes les recrues se font tondre les cheveux à leur arrivée dans le centre de formation, puis plusieurs fois au cours de leurs mois d’entraînement, elles gagnent certaines libertés capillaires à la fin de leur formation. Si plus personne ne les force à se tondre régulièrement le crâne, les soldats n’en doivent pas moins respecter un certain nombre de règles.

D’abord, il n’y a plus d’épaisseur des cheveux précise à respecter, mais il faut seulement que l’application d’un bandeau sur les cheveux ne provoque pas de saillie importante et d’épis. Les cheveux doivent donc être courts, mais également dégradés. Dans le cou, ils doivent se terminer à mi-chemin entre le col de la chemise et le bas de l’oreille. Enfin, les pattes doivent être droites, se terminer à la moitié de l’oreille et de faible épaisseur.

Les coupes de cheveux réglementaires pour les femmes à l’armée

Les femmes également doivent adapter leur coupe de cheveux pour respecter un certain nombre de règles et ne pas risquer de sanctions disciplinaires. Ces règles ne sont pas moins strictes que pour les hommes, mais différentes. D’abord, les femmes peuvent porter les cheveux beaucoup plus longs que les hommes.

Cependant, les femmes doivent avoir une coupe de cheveux pratique et garder leurs cheveux attachés en permanence pour éviter qu’ils n’empêchent le port d’un casque réglementaire et obligatoire. Quand elles sont à terre, elles peuvent porter une queue-de-cheval qui ne dépasse pas le col de la chemise, à condition que le maniement d’un appareil ne le proscrive pas. Enfin, elles n’ont pas le droit de porter des barrettes ou des accessoires ostentatoires dans leurs cheveux.

Est-il possible de personnaliser sa coupe de cheveux à l’armée ?

Comme nous vous l’avons expliqué, les nouvelles recrues n’ont pas beaucoup de choix. Cependant, les soldats ont le droit d’opter pour une coupe de cheveux un peu plus personnelle et davantage en phase avec la mode. Évidemment, cette coupe de cheveux doit impérativement respecter les règles établies par l’armée française.

Il faut donc bien admettre que les coupes de cheveux personnelles restent assez limitées. D’ailleurs, certaines sont totalement interdites, comme le fait de se raser intégralement le crâne (sauf en cas de calvitie avancée), mais également les colorations et les décolorations trop visibles. Il sera donc possible de cacher ses cheveux blancs, mais pas de suivre les dernières coupes à la mode.

Et pour les hauts gradés ?

Peut-être vous engagez vous dans l’armée avec comme objectif de gravir les échelons rapidement et vous aimeriez connaître les coupes de cheveux autorisées pour les hauts gradés. En fait, il n’y a pas réellement d’obligation et beaucoup de généraux et autres hauts gradés portent le cheveu un peu plus long et coiffé avec davantage de soin.

En revanche, aucune extravagance n’est jamais réellement tolérée. Cependant, pour devenir haut gradé, il faut d’abord intégrer et apprendre à aimer la discipline militaire. Il est donc extrêmement rare que l’envie d’une coupe de cheveux extravagante traverse l’esprit d’un haut gradé de l’armée française.

Pourquoi les soldats doivent-ils garder les cheveux courts ?

Les exigences capillaires de l’armée française ne sont pas totalement injustifiées. Évidemment, il y a la nécessité de conserver des soldats propres sur eux qui permettront à l’armée d’être présentable en toutes circonstances. Par ailleurs, il y a aussi la volonté d’uniformiser le physique des recrues pour casser les structures de dominations sociales liées à la mode.

Ensuite, il faut aussi prendre en compte la nécessité hygiénique d’une telle décision. Pendant les longs mois d’entraînement, puis de déploiement en mission, l’hygiène ne pourra pas être une priorité. Se couper les cheveux très courts permet alors de se préserver de nombreux parasites comme les poux. Enfin, il y a évidemment la question de la sécurité puisque des cheveux longs peuvent gêner au combat ou lorsque le soldat manipule certains appareils.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*