Le smartphone pliable arrive-t-il enfin ?

Smartphone pliable

Le smartphone pliable, c’est une véritable chimère du monde du high-tech que les consommateurs et les fabricants poursuivent depuis presque dix ans maintenant. Du premier prototype d’écran pliable présenté par Samsung en 2011, jusqu’aux multiples annonces des mois derniers de nombreux fabricants, 8 ans plus tard, le premier smartphone semble enfin à portée de main. Petit retour sur cette longue aventure et état des lieux de ce que l’on sait désormais.

Samsung présente son premier écran pliable

Pour bien comprendre l’état d’engouement fiévreux dans lequel se trouvent les passionnés de high-tech depuis quelques mois — et pour encore quelques mois encore —, il faut revenir quelques années en arrière. En 2011, Samsung avait présenté au CES son tout premier prototype d’écran totalement pliable et le constructeur coréen avait annoncé travailler sur un smartphone pliable.

À partir de ce moment, deux camps se sont formés : ceux qui rêvaient déjà de tenir le précieux appareil qui ferait de Samsung le nouveau constructeur révolutionnaire (seulement 4 ans après la sortie du premier iPhone) et ceux qui ne voient pas l’intérêt d’un écran pliable. Au fil des années, les deux camps ont continué de s’affronter et Samsung n’a pas cessé de repousser la sortie de son fameux smartphone à écran pliable.

Le premier smartphone pliable est chinois

Puis, plus rien. Entre 2011 et 2018, les passionnés de high-tech et ceux qui rêvaient de voir leur téléphone doubler de taille en le dépliant ont dû se montrer très patients. Chaque année, les smartphones devenaient de plus en plus puissants et Samsung gagnait du terrain sur Apple, mais aucune trace d’un smartphone pliable n’était visible.

Jusqu’à ce que, finalement, une entreprise chinoise du nom de Royole prenne tout le monde de court en annonçant en novembre 2018 la commercialisation d’un smartphone pliable. Personne ne s’y attendait et l’entreprise était totalement inconnue du grand public en Europe et en Amérique du Nord. Un formidable coup marketing donc.

Malheureusement, c’était principalement un coup marketing. Effectivement, depuis, le smartphone a atterri entre les mains de nombreux journalistes spécialisés et il ne fait aucun doute que ce smartphone n’est pas à la hauteur des attentes des consommateurs. Si la technologie d’écran pliable est bien présente, le reste des technologies embarquées est très décevant.

Samsung présente son premier smartphone pliable

Alors que depuis dix ans, Samsung apparaissait comme le leader d’un marché qui n’existait pas encore (celui des smartphones pliables), l’entreprise sud-coréenne s’est fait couper l’herbe sous le pied. Impossible de savoir précisément ce qu’il s’est passé dans les hautes sphères de l’entreprise, mais un prototype de smartphone à écran pliable fut présenté dans la panique aux développeurs Android quelques semaines plus tard, de loin et dans la pénombre.

Depuis, une date précise de présentation du smartphone au grand public a été fixée et ce sera pour le 20 février. En attendant, de nombreuses informations fuitent, beaucoup de concepts design émergent sur la toile et les rumeurs vont bon train. Le smartphone pourrait donc vraisemblablement s’appeler Galaxy F (pour Foldable – pliable) et il pourrait même être compatible avec le réseau 5G, dont les premiers déploiements devraient démarrer à l’horizon 2020.

En attendant cette date fatidique, il faut bien admettre que l’on ne sait pas grand-chose de ce smartphone, mis à part qu’il sera présenté en même temps que le Samsung Galaxy S10 et qu’il sera équipé du fameux écran Infinity Flex dont Samsung était si fier en 2011. Le prototype présenté en novembre 2018 aux développeurs avait déçu le grand public qui l’avait trouvé mal fini. Samsung s’est donc empressé de rappeler qu’il n’était justement pas fini et qu’il fallait attendre février.

Xiamo présente aussi son smartphone à écran pliable

Si Samsung a réussi à rattraper un peu de son retard, son modèle ne sera malheureusement pas l’innovation révolutionnaire que la marque espérait sans doute. Effectivement, entre le mois de novembre 2018 et la fin du mois de janvier 2019, d’autres marques ont annoncé la sortie prochaine de leur modèle de smartphone à écran pliable. Celui qui a le plus retenu l’attention du grand public, c’est sans aucun doute celui de la marque Xiaomi.

La marque chinoise a publié une vidéo de 57 secondes sur Internet il y a quelques jours et cela aura suffi à affoler toute la toile. Sur la vidéo, on y voit le président de l’entreprise, Lin Bin, manipuler un prototype de smartphone pliable et ce prototype est de loin le plus abouti et le plus impressionnant que le public a pu voir jusqu’à présent.

Le smartphone de Xiaomi est impressionnant, notamment parce que son écran se plie en trois. Chaque côté de l’écran peut se replier pour obtenir un écran de la taille d’un smartphone. Même si la vidéo ne montre pas grand-chose et qu’il est difficile de juger précisément, le prototype a l’air tout à fait au point.

Huawei et LG se lancent également

Comme pour enfoncer encore un peu plus le clou, d’autres marques ont également annoncé la commercialisation imminente d’un modèle de smartphone pliable. Parmi elles, on trouve Huawei et LG. On ne sait rien du smartphone de Huawei, mais LG a présenté, lors du CES 2019, une télévision pliable qui s’enroule dans un meuble pour être cachée et qui a convaincu tout le monde.

Enfin, le constructeur de smartphone Honor a, quant à lui, annoncé, à travers la voix de son PDG, qu’il ne se lancerait pas dans la course aux écrans pliables. Selon le PDG d’Honor, c’est parce que les dirigeants de la marque ne voient vraiment pas l’intérêt et la valeur ajoutée qu’offre cette nouvelle technologie. Selon eux, d’autres fonctionnalités semblent plus prioritaires, comme une amélioration de la résistance des écrans, ou encore la possibilité de compresser des vidéos directement sur son smartphone, sans avoir recours à un logiciels tiers. Le camp des sceptiques a donc trouvé son représentant.

Motorola surprend tout le monde avec un Razr pliable

Motorola, c’est cette marque qui est devenue mythique au cours des années 2 000 grâce à un modèle de téléphone : le Razr. Ce téléphone à clapet était alors le sommet de la finesse et du bon goût, en plus d’être une prouesse technique. Depuis, la marque peine à se faire une place sur le marché de la téléphonie et aucun de ses modèles n’a vraiment convaincu.

Il semblerait donc que Motorola ait décidé de frapper fort en annonçant un nouveau Razr avec un écran pliable. La marque reprend les lignes et le design du précédent Razr, mais il est désormais couvert d’écrans tactiles pliables qui le rendent utilisable dans de multiples configurations. La conférence de présentation n’a pas encore eu lieu, mais les plus nostalgiques des geeks adorent déjà le concept, malgré son prix annoncé à 1 500 dollars (environ 1 300 €) !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*