Michelle Obama a déjà vendu 2 millions d’exemplaires de son livre

Michelle Obama

Michelle Obama, la femme de Barak Obama et l’ancienne première dame des États-Unis ont publié, le 13 novembre 2018 « Becoming » (« Devenir » en français). Ce livre autobiographique a connu un succès immense et il est, depuis le week-end du 1er décembre, le livre le plus vendu aux États-Unis en 2018 avec 2 millions d’exemplaires écoulés.

Une tournée de promotion mondiale

Le succès du livre a été immédiat et Michelle Obama a alors entamé une tournée de promotion à travers tous les États-Unis. Chacune de ses conférences a affiché complet dans des salles de plusieurs milliers de places, alors même que le prix des billets dépassait parfois plusieurs centaines de dollars.

Le succès a été si important que le livre est déjà traduit dans 31 langues et sortira bientôt dans le monde entier. L’ex-première dame va alors entamer une tournée mondiale de grande envergure et elle sera en France le mercredi 5 décembre 2018. Elle présentera son livre à Paris lors d’une soirée exceptionnelle à la Seine Musicale.

Inutile d’essayer de réserver une place, les quelque 4 000 billets mis en vente ont déjà été vendus depuis longtemps. D’ailleurs, Michelle Obama peut se vanter d’avoir déjà vendu 50 000 exemplaires de son livre en France (un excellent chiffre sur le marché français), alors qu’il n’est même pas encore sorti dans sa version traduite !

Une vive critique de Donald Trump

Dans ses mémoires, l’ancienne première dame n’a pas pris de gants pour parler de l’homme qui a succédé à son mari dans le bureau ovale. Elle a notamment largement partagé son indignation face au Muslim Ban, cette loi que Donald Trump a essayé de faire passer pour interdire l’accès au sol américain aux citoyens de certains pays musulmans.

Il faut tout de même rappeler que le terme Muslim Ban (« bannissement des musulmans » en français) était un peu exagéré puisqu’il se basait sur la nationalité des citoyens et non pas leur religion. Un Français musulman aurait donc toujours pu obtenir facilement son ESTA, c’est-à-dire l’autorisation d’entrer sur le territoire des États-Unis.

Cette démarche simplifiée, qui n’interdit pas pour autant de consulter un guide ESTA en cas de besoin, se base uniquement sur la nationalité des citoyens. Ainsi, le Muslim Ban bannissait, en réalité, seulement les citoyens d’une liste de sept pays du Moyen-Orient. La raison n’en était pas moins fumeuse puisque Trump les accusait de terrorisme alors qu’aucun citoyen de ces pays n’avait jamais participé à un attentat aux États-Unis.

La future présidente des États-Unis ?

Michelle Obama parle de la violence qu’a représentée pour elle l’élection de Donald Trump. Elle qui avait tant fait avec son mari pour aider les États-Unis à retrouver le chemin de la paix sociale, a eu du mal à encaisser le choc. Pour le public américain, l’élection de Trump a aussi été difficile à encaisser et le départ de la famille Obama de la maison blanche fut difficile à vivre.

Résultat, à peine Donald Trump avait-il pris ses fonctions que de nombreuses voix se sont élevées pour inviter Michelle Obama à se présenter comme candidate à la maison blanche en 2020. Celle-ci n’a jamais répondu positivement à ces propositions et son mari a même déclaré que, pour le moment, elle n’y pensait pas du tout.

Cependant, la sortie de ce livre tombe à pic, pile au moment des élections de mi-mandat et alors que le Parti démocrate essaye de s’organiser pour trouver un candidat qui leur permettrait de battre Donald Trump en 2020. Beaucoup y voient donc un début de stratégie de la part de la famille Obama pour asseoir son pouvoir sur le parti et espérer retrouver les salons de la maison blanche. Néanmoins, beaucoup d’experts pensent qu’une candidature serait prématurée et mise plutôt sur 2024.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*