La taxe sur les campings-car et les caravanes sera supprimée en 2019

Taxes campings car

Les amateurs de vie sauvage et de voyage qui ont opté pour une vie en camping-car, en van ou en caravane seront sans doute très heureux de l’apprendre : ils ne payeront plus la taxe de 100 ou 150 € dont ils devaient s’acquitter jusque-là. La mesure entrera en vigueur à partir du 1er octobre 2019 pour que l’année 2019 soit officiellement la première année sans taxe.

Une sorte de taxe d’habitation

Cette taxe sur ce type de véhicules était un peu particulière parce qu’elle faisait plus ou moins office de taxe d’habitation ou de taxe foncière. Effectivement, elle ne concernait que les propriétaires de ces véhicules qui les avaient déclarés comme habitation principale et y passaient donc la majeure partie de leur temps.

 

Cette taxe était de 100 € pour les véhicules de moins de 10 ans et de 150 € pour les véhicules de plus de 10 ans. Elle semblait très injuste à beaucoup de ces propriétaires qui vivaient souvent dans ces véhicules faute d’avoir les moyens de vivre dans un véritable logement. Pour ceux qui avaient fait ce choix pour vivre au grand air, la disparition de cette taxe est également la bienvenue.

Des véhicules très confortables

La disparition de cette taxe est d’autant plus bienvenue que beaucoup de propriétaires arrivent à s’installer confortablement dans leurs logements roulants. Avec peu de moyens, un accès régulier à l’électricité et une antenne omnidirectionnelle pour recevoir la télévision, un camping-car, une caravane ou un van peuvent rapidement devenir aussi confortables qu’une maison classique.

 

Finalement, la seule grande différence qui les oppose reste la question de l’espace habitable. Un camping-car, c’est effectivement beaucoup plus petit qu’une maison classique. Cependant, les amateurs de ce genre de vie vous répondront alors que c’est également plus rapide et facile à entretenir et que tout l’espace que vous n’avez pas à l’intérieur, vous l’avez à l’extérieur.

Une taxe qui ne disparaît qu’en 2019

Si le gouvernement a décidé de n’instaurer la disparition de cette taxe qu’à partir du 1er octobre 2019, c’est bien parce que la taxe ne disparaîtra qu’au cours de l’année 2019. Les propriétaires de camping-car ayant déclaré le véhicule comme résidence principale devront encore payer la taxe due pour l’année 2018.

 

Or, l’exercice fiscal de l’année 2018 et les déclarations au fisc n’auront lieu qu’à partir du mois d’avril. En septembre 2019, les propriétaires de camping-car devront donc encore payer cette taxe, mais pour la dernière fois. En fin de compte, pour les particuliers, la taxe ne disparaîtra vraiment qu’à partir de l’année 2020.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*