La construction de maisons sur pilotis en plein essor

Maison sur pilotis

Les modèles de maisons sur pilotis sont de plus en plus nombreux et les particuliers n’hésitent plus à faire appel à des architectes spécialisés pour s’en offrir une. Pourtant, ces maisons ne sont vraiment pas typiques des régions françaises et il faut plutôt se rendre du côté de l’Asie pour retrouver leur origine. Alors, comment expliquer un tel engouement de la part des Français ?

Une construction écologique

Un des arguments qui sont souvent mis en avant par les constructeurs et les amateurs de ce genre de construction, c’est qu’elles sont plus écologiques que les autres types de maisons. Effectivement, ces maisons sont souvent construites en bois et utilisent très peu de béton. Par ailleurs, la nature même de leurs fondations permet d’éviter d’avoir à couler du béton dans la terre.

D’ailleurs, d’une manière générale, ce genre de maison respecte davantage l’environnement dans lequel elle va s’intégrer. Effectivement, il n’y a pas besoin de transformer le terrain sur lequel vous la construisez puisque les pilotis lui permettent de s’y adapter sans problème. Une capacité d’adaptation souvent mise en avant par les amateurs.

Une construction qui s’adapte facilement

La maison sur pilotis peut être construite sur presque tous les terrains possibles et imaginables. Quelle que soit la nature du sol, l’importance du dénivelé ou même le risque d’inondation, une maison de ce genre pourra s’y adapter sans aucun problème. En s’ancrant dans la couche la plus solide du sous-sol, les pilotis peuvent être posés n’importe où.

Les écologistes y voient donc un grand intérêt, mais les amateurs de maisons hors du commun également. Effectivement, il est donc possible de bâtir une maison sur pilotis directement sur l’eau, que ce soit une rivière ou un lac, mais également sur le sable ou sur des terrains qui présentent des particularités esthétiques qui les rendent normalement inaptes à la construction.

Une construction moins coûteuse

Une autre explication de l’engouement des Français pour les maisons sur pilotis, c’est son coût beaucoup moins élevé. Effectivement, une maison sur pilotis en bois coûtera entre 800 et 1 000 € par mètre carré en moyenne pour les modèles à peu près classiques et implantés sur des sols ne présentant pas de défis particuliers.

De son côté, une maison classique en bois coûtera en moyenne entre 1 300 et 1 500 € par mètre carré. Évidemment, ce prix descend à 1 100 € en moyenne par mètre carré pour des maisons qui utilisent des matériaux plus classiques, mais cela reste toujours plus élevé, moins écologique et moins durable qu’une maison sur pilotis.

Les autres avantages de la maison sur pilotis

La maison sur pilotis présente d’autres avantages que son coût et ses facilités de construction. D’abord, il y a évidemment la position qu’elle offre à ses occupants. Il suffit d’avoir passé une nuit dans une maison de ce genre pour comprendre le charme dont elles profitent : être en hauteur et dominer le terrain offre systématiquement des vues et des paysages magnifiques.

En plus de tout cela, être en hauteur permet également de se protéger de certaines menaces potentielles, qu’elles soient météorologiques ou naturelles, comme une inondation ou certains prédateurs qui rôdent encore dans les régions les plus sauvages de France. Enfin, ces maisons permettent de se relier facilement et discrètement aux différents réseaux dont les câbles seront habilement cachés.

Les inconvénients d’une maison sur pilotis

Malgré tous ces avantages, la maison sur pilotis ne manque pas non plus d’inconvénients. D’abord, il y a le plus évident : les personnes à mobilité réduite auront beaucoup de mal à y accéder puisqu’elles ne pourront pas toujours emprunter les escaliers. La maison sur pilotis n’est donc pas accessible à tous.

Ensuite, il y a également la question de l’isolation et du chauffage. En plus d’être davantage soumis aux éléments comme le vent et la pluie parce qu’elle est en hauteur, le sol de la maison sur pilotis ne bénéficie pas de l’isolation naturelle du plancher offerte par le sol. L’isolation du plancher bas peut alors représenter un coût important.

La législation française concernant les maisons sur pilotis

La loi française est parfois très stricte en matière de construction et d’architecture. D’abord, elle impose à tous les constructeurs de consulter et de respecter le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune dans laquelle le chantier se déroule. Ainsi, il est possible qu’une commune interdise formellement la construction sur pilotis. Renseignez-vous donc avant.

Enfin, la construction sur pilotis est une construction à part. Elle a donc des besoins à part. Parmi ces besoins, il y en a un qui est exigé par la loi avant l’obtention de votre permis de construire, c’est l’étude approfondie des sols. Effectivement, pour que la construction soit solide, il faut que les pilotis s’adaptent parfaitement au type de sol et de sous-sol. Il faut donc en avoir une connaissance précise.

La construction d’une maison sur pilotis est donc un projet original qui ne manque ni de charme ni de qualité. Cependant, c’est un projet qui réclame également une certaine prudence et il n’est pas possible de s’y jeter sans prendre le temps de peser le pour et le contre avant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*