Radio France lance son « bar à podcast » pour stimuler la création de podcasts

Guy Lagache et Sibyle Veil, dirigeants de Radio France

Depuis quelques années, les podcasts ont révolutionné la façon dont nous consommons les programmes audio, jusqu’à devenir un enjeu financier majeur pour les radios. Cependant, le podcast a également stimulé la création de nombreux contenus originaux et révélé des talents qui n’étaient pas du tout professionnels. Radio France se lance donc à la recherche de ces talents en lançant son « bar à podcast » accessible à tous ses salariés.

Une production populaire

Le podcast est un format difficile à définir. C’est une émission, radio bien souvent, qui peut être téléchargée pour être écoutée n’importe quand et n’importe où. Il existe des podcasts professionnels, mais également des podcasts amateurs. Cependant, ce qui définit sans doute le mieux un podcast, c’est le fait de rendre accessibles à tous des informations et du divertissement sonore.

D’ailleurs, les internautes se sont largement emparés de cette nouvelle tendance et ont fait des podcasts leur première source de divertissement sonore. Effectivement, ils sont pratiques, divertissants, enrichissants et on peut les emporter partout. Une bonne bibliothèque de podcast peut être une véritable mine d’or d’informations pour apprendre tout un tas de choses.

L’essor de la vulgarisation

La possibilité pour les amateurs de produire eux-mêmes ces contenus a largement participé à les rendre populaires. À l’instar du site YouTube où des amateurs se sont emparés de sujets techniques pour les vulgariser, certains podcasts proposent d’aborder en profondeur des sujets parfois complexes. D’ailleurs, de nombreux consommateurs transforment leurs vidéos YouTube préférées en podcast, grâce à un convertisseur comme Youzik, par exemple.

Effectivement, si la création sur YouTube est systématiquement visuelle, il faut bien admettre qu’il n’est pas toujours nécessaire de regarder les images pour comprendre ce qui y est expliqué. Il n’est donc pas rare de consommer certaines vidéos YouTube sans les regarder et en faisant autre chose. Il est donc tout à fait légitime de les consommer au format MP3 uniquement.

Pour ce faire, les amateurs de podcasts peuvent tout simplement utiliser un convertisseur qui transformera la vidéo en fichier MP3. Ensuite, il leur suffit de la charger sur leur téléphone ou leur lecteur MP3 et ils peuvent l’écouter dans les transports en commun, même quand ils n’ont pas accès à une connexion Internet.

Optimiser son temps

Les podcasts et les vidéos de vulgarisation, et même les podcasts professionnels rencontrent un franc succès parce qu’ils représentent également une bonne manière d’optimiser son temps. Effectivement, la plupart des gens écoutent de la musique pendant leurs trajets dans les transports communs. Alors, écouter un podcast est très accessible.

Cependant, écouter un podcast offre une valeur ajoutée que n’a pas la musique. Selon le podcast que vous téléchargez (ou convertissez) et écoutez, vous apprendrez des choses. Ainsi, grâce aux podcasts, vous pouvez optimiser votre temps et acquérir des connaissances précieuses alors que vous patientez sans rien faire dans le bus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*