Cigarette électronique et grossesse : des conséquences moindres que le tabac

Cigarette électronique

Commercialisée depuis maintenant quelques années, la e-cigarette est perçue comme un moyen de sevrage pour arrêter de fumer. Beaucoup de spécialistes ont affirmé que cette dernière était bien moins nocive pour notre santé que le tabac. Cependant, la e-cigarette présente t-elle des risques pour le fœtus pendant une grossesse ?

Pourquoi une femme enceinte ne doit pas fumer ?

Dans un premier temps, rappelons les dangers engendrés pour le bébé lorsqu’une femme fume pendant sa grossesse. Dans le tabac, se trouvent de nombreuses substances chimiques et cancérigènes telles que le monoxyde de carbone, les hydrocarbures, le gaz carbonique, le benzène, des métaux… Tous ces composants passent dans le corps et peuvent altérer directement la santé du fœtus, entraînant des déformations ou des maladies graves comme de l’asthme, une défaillance intellectuelle et des troubles du comportement. Si la dépendance est trop importante, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui vous donnera un traitement adapté pour vous aider dans votre transition.

La cigarette électronique moins dangereuse que le tabac

Pendant la grossesse, la e-cigarette n’est pas considérée comme un réel danger selon plusieurs spécialistes. En effet, l’absence du monoxyde de carbone et des goudrons diminuent grandement les risques de complications. Ainsi, le bébé est protégé des milliers de produits toxiques contenus dans la fumée du tabac. Cependant, il y a une absence de preuves formelles d’innocuité car à ce jour, nous ne savons pas encore exactement les effets de la e-cigarette sur notre organisme. Il faudrait alors mener des enquêtes pour être sûr que l’arôme du produit ne présente aucun impact négatif sur la gestation, l’accouchement et le développement du fœtus.

Un danger moindre

Une femme enceinte qui choisit la cigarette électronique comme substitut ne doit donc pas croire que sa grossesse va évoluer comme si elle ne fumait pas du tout. Cependant, si vous n’arrivez pas à vous passer du geste et de cette dépendance, sachez que vapoter pendant la grossesse reste toujours moins dangereux que de fumer du tabac. Les e-liquides contiennent deux autres composés qui sont le propylène glycol et la glycérine végétale. Ces derniers passent dans le sang du bébé mais sont beaucoup moins dangereux que le monoxyde de carbone contenu dans la fumée du tabac. De plus, la nicotine qui vous a rendu dépendant ne sera jamais supérieure à celle que votre bébé aurait reçu si vous aviez continué à fumer du tabac.

Cependant, la e-cigarette n’est pas un médicament et les médecins préconisent plutôt l’utilisation de patchs et d’autres techniques de sevrages tabacologies pour réussir son sevrage tabagique.

1 Comment

  1. Il n’y a aucune preuve formelle que les patchs nicotiniques sont sans danger.
    Et il y a une bonne raison à cela, attendre des « preuves formelles d’innocuité » est un non-sens logique. Il est impossible de prouver que quelque chose n’existe pas.

    En effet, personne ne peut prouver formellement que manger du chocolat ne provoque PAS la fonte de la banquise… il n’y a juste pas de preuves.
    Soit il y a des preuves de conséquences néfastes, soit il n’y a pas de preuves. Et cette absence de preuves EST ce qu’on considère comme « sans danger » pour tout ce qui nous entoure. Merci de l’appliquer aussi à la vape.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*