LMP ou LMNP, que choisir ?

Investir dans un EHPAD peut faire bénéficier d'avantages fiscaux importants.

La location de meublés, professionnels (LMP) ou non professionnels (LMNP), est un statut qui permet à quiconque de louer un bien immobilier à usage d’habitation. Voyons dans quels cas s’appliquent ces deux statuts.

Quels bien immobiliers concernés

La location meublée (LM) est un statut qui s’applique à toute personne louant un bien immobilier à usage d’habitation. Il concerne tous les logements habituels, ainsi que les chambre d’hôtes, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les résidences de tourisme, les résidences étudiantes ou encore les gîtes ruraux.

Lire aussi : Loi Malraux : pour valoriser son patrimoine

LMP ou LMNP ?

La loi stipule que toute location de meublé respectant les trois conditions suivantes est considérées comme professionnelle :

– un des membres du foyer fiscal doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés
– les recettes issues de la location doivent excéder les revenus professionnels du foyer fiscal
– les recettes annuelles de l’ensemble du foyer fiscal doivent être supérieures à 23 000€

Toute location de meublés respectant ces trois conditions sera considérée comme LMP aux yeux de la loi. Sinon, elle sera retenue en tant que LMNP. Ainsi, un loueur de logement unique ne recevant qu’un loyer par mois relèvera probablement du statut LMPN, alors qu’une personne ayant placé divers investissements en résidence EHPAD sera sans doute considéré comme LMP.

Lire aussi : Pourquoi acquérir un bien immobilier en nue propriété ?

Avantages de la LM

Le statut de location meublée présente de nombreux avantages, dont une fiscalité attrayante. En effet, la loi Censi-Bouvard peut faire bénéficier d’une réduction d’impôts de 11% pendant neufs ans. Il est également possible de récupérer le montant de la TVA sur le prix d’achat.

Ce statut représente un excellent investissement pour compléter ses revenus. Il offre une très bonne rentabilité tout étant dénué de corvées supplémentaires, la gestion du bien immobilier étant entièrement déléguée à l’exploitant des lieux.

Lire aussi : Palmarès 2017 des meilleures SCPI de rendement en tertiaire

Avantages de la LMP par rapport à la LMNP

La LMP présente également de nombreux avantages comparée à la LMNP. Premièrement, les revenus tirés de l’activité ne sont pas limités. De plus, les éventuels déficits peuvent être déduits du revenu global, alors qu’en LMNP, ils ne peuvent être déduits que sur les revenus de l’activité en question, et ce pour une durée limitée de 6 ans.

Notez également que le loueur peut être exonéré des plus-values de cession dans le cas où les recettes sont inférieures à 90 000€, alors qu’en LMNP, les plus-values seront toujours imposées selon le régime des particuliers. Un exonération n’apparaît alors qu’au bout de 30 ans.

Finalement, les revenus en LMP peuvent être exempts d’une imposition sur la fortune, ce qui n’est pas le cas en LMNP.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*