Le tourisme en France reprend du poil de la bête

Le tourisme en France se relève

Après une année 2016 plus que catastrophique pour le tourisme français, les voyants sont enfin au vert dans le secteur. Un redressement qui reste tout de même timide comparé aux autres pays, mais qui redonne malgré tout le sourire aux professionnels du marché à l’arrivée des beaux jours et de la saison touristique qui s’y associe.

Le tourisme en France se redresse

Selon l’Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques (INSEE), le secteur du tourisme en France est en redressement, et ce pour le plus grand bonheur des professionnels et entrepreneurs du domaine. En effet, selon les statistiques dévoilés par l’institut vendredi 5 mai, la France connaîtrait une progression de 1,1 % du nombre de nuitées enregistrées dans ses établissements touristiques depuis le début de l’année.

Un redressement qui suit la tendance du dernier trimestre de l’année 2016, pourtant catastrophique en France, et ce pour cause probable des terribles attentats de l’année précédente. Malgré tout, cette hausse reste très timide face aux autres pays , qui vivent, eux, une croissance touristique constante.

Lire aussi : Partez à la découverte du Haut-Jura

Le tourisme français, bien plus fort que l’on ne pourrait le croire

Il est vrai que les attentats du 21 novembre ont fortement affecté le tourisme français. Mais il faut voir les choses sous un angle optimiste : si quelconque pays avait vécut un drame de la sorte, sa fréquentation touristique aurait sans doute été bien plus endommagée.

Il apparaît en effet que le tourisme en France bénéficie d’une sorte d’invincibilité due à l’attractivité naturelle du pays et que, malgré ce terrible fléau, il n’a fallu que moins d’un an pour que le secteur commence à se redresser. D’autres pays dans la même situation n’auraient pas forcément pu en dire autant.

Lire aussi : Organiser un voyage sur mesure

Paris, une perle touristique malgré les attentats

Si l’on en croît les statistiques, Paris aurait effectivement perdu en attrait touristique de manière considérable au cours de l’année 2016. Mais lorsqu’on demande aux visiteurs de la capitale leur ressenti sur la ville, rien ne laisse penser qu’un tel fléau ait eu lieu quelque 18 mois plus tôt.

La tour Eiffel, le musée du Louvre, les berges de la Seine… Tant de lieux touristiques qui regorgent de vacanciers à longueur de journée, attentats ou pas. Notre pays est-il sous les bonnes augures d’un quelconque dieu du tourisme ? Cette immunité se confirmera-t-elle dans le futur ? L’été à venir nous donnera déjà un bon aperçu de ce qu’il en est vraiment.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*