MyFood, la serre qui jardine toute seule, bientôt dans votre jardin !



Né en 2015, un projet de serre connectée devrait arriver très prochainement dans votre jardin. Son but ? Vous aider à atteindre l’autosuffisance alimentaire, en jardinant et en gérant pour vous tout un potager ! Actuellement testée par un certain nombre de citoyens-pionniers, la serre MyFood n’attend qu’une chose : arriver sur le marché et s’installer dans le plus grand nombre de jardins.

L’autosuffisance alimentaire, c’est possible

Portée par une startup française, la serre connectée MyFood devrait permettre à n’importe qui de cultiver de bons aliments, le temps passé et l’effort physique en moins. Installez-en une dans votre jardin et produisez vous-même vos fruits, légumes et herbes aromatiques, de manière écologique et sans engrais chimique.

Au centre de la serre se trouve en effet un bassin, peuplé de quelques poissons. C’est l’eau de ce même bassin qui, chargée de déjections, va arroser vos plantes et leur apporter tous les nutriments dont elles ont besoin. Connectée, la serre pourra notamment être commandée depuis un smartphone et produira jusqu’à 400kg de nourriture par an.

Quid du potager traditionnel ?

Malgré les nombreux avantages que semble présenter cette serre révolutionnaire, le potager traditionnel a encore de beaux jours devant lui : certes très pratique, la serre connectée MyFood représente quand même un petit budget à l’achat (entre 4000 et 8000€) et, le temps d’économiser pour se l’offrir, on peut toujours se remonter les manches et mettre les mains directement dans la terre.

Plus simple qu’il n’en a l’air, le jardinage vous fera non seulement faire de l’exercice (ça pourrait vous permettre d’économiser la salle de sport), mais vous apportera surtout la satisfaction de produire vous-même la nourriture que vous consommez, et que vous donnez à vos enfants.

Lire aussi : Garder la ligne à l’arrivée des beaux jours

L’indispensable du jardinier

Jardiner c’est bien, mais savoir où stocker ses outils, c’est mieux ! Eh oui, tout jardinier vous le dira : entretenir un potager vous demandera un certain investissement en termes d’outils et de matériel. Pioche, bêche, râteau, motoculteur et tondeuse ne peuvent décemment pas rester dehors. Il vous faudra donc penser à leur prévoir un petit local où dormir tranquillement, à l’abri de la pluie mais aussi des personnes mal intentionnées qui pourraient les dérober.

Si la question peut paraître simple, assurez-vous de bien connaître toutes les facettes de l’abri de jardin avant de vous lancer dans l’achat ou la construction ! Choix des matériaux, permis de construire, détails importants, simple abri ou chalet, aménagements supplémentaires, mieux vaut ne rien laisser au hasard et mettre toutes les chances de votre côté pour avoir l’abri de jardin parfait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À la une

VTT, VTC, trekking : comment choisir un vélo électrique ?

Appréciés pour leurs nombreux avantages, les vélos à assistance...

Suisse et horlogerie : le maintien d’un marché perturbé par la crise sanitaire

Malgré la crise sanitaire, les horlogeries suisses ont réussi...

L’Etat mise sur le numérique avec ses aides à la formation

C'est le droit de tous les travailleurs français, qu'ils...

Pourquoi et comment héberger une image ?

Des milliards de photos et d'images circulent chaque jour sur...

Bébés métis : pourquoi ces nouveaux-nés n’ont-ils pas encore la peau foncée ?

Résultats d'une société cosmopolite, les nouveau-nés métis sont sans...

Les Demoiselles du téléphone, une série forte en féminisme

Les séries espagnoles font parler d’elles. Entre Elite, qui...

Covid-19 et santé : les Français repensent leur hygiène de vie

Manque de sport, de sommeil, troubles anxieux, le moins...