Début du championnat de Formule 1

Illustration du début du championnat de Formule 1 2017

La saison 2017 de Formule 1 débute ce week-end sur le traditionnel tracé d’ouverture du championnat de Melbourne en Australie. L’occasion de faire le point sur les forces en présence qui ont pu se dégager durant les essais hivernaux.

Mercedes semble toujours aussi dominatrice

Une fois n’est pas coutume, le team Mercedes semble, une nouvelle fois, bien engagé pour remporter le titre constructeur et pilotes au regard des essais qui se sont parfaitement déroulés pour eux. L’équipe allemande a pu enchaîner de nombreux tours durant les différentes sessions d’essais hivernales, et ce, sans problème majeur de fiabilité, ce qui est de bon augure.

La performance est donc au rendez-vous et ce n’est pas Hamilton ou Bottas, nouvelle recrue au sein de Mercedes, en remplacement du jeune retraité Nico Rosberg, qui diront le contraire.

Ferrari a bien travaillé cet hiver

Du côté de Ferrari, les essais ont préfiguré de bons résultats à venir en course. Cette intersaison, et à l’inverse de celle de l’année précédente, Ferrari a travaillé de manière discrète, sans faire aucune annonce, et cela semble leur avoir réussi puisqu’ils ont, semble-t-il, trouvé la martingale de la fiabilité et de la performance. Tous les espoirs sont permis pour Vettel et Raikkonen.

Une fiabilité précaire du côté du motoriste Renault

Chez Renault, si les espoirs de Redbull de concurrencer Mercedes et de leur détrôner le titre est toujours autant d’actualité, il apparaît que le motoriste Renault comporte quelques défauts de fiabilité qui pourraient être source d’inquiétude pour le team de la célèbre boisson énergisante Redbull.

Ricciardo et le très jeune et prometteur Verstappen auront toutefois, à n’en pas douter, entre les mains une monoplace digne d’Adrien Newey, cet ingénieur de renom qui a participé à sa conception, profitant du renouvellement en profondeur de la réglementation technique des Formule 1 version 2017 pour apporter sa touche personnelle.

La soupe à la grimace chez Mclaren Honda

S’il y a bien une équipe qui est en difficulté, c’est Mclaren. Et on le serait à moins. Les espoirs misés sur le motoriste japonais Honda s’effondrent. Le bloc moteur est non seulement peu fiable, mais n’est toujours pas performant. Cela est très inquiétant pour la célèbre et mythique équipe Mclaren qui mérite mieux que de concourir en fond de grille.

Quel avenir pour cette équipe ? Va-t-elle rompre son contrat qui l’unit avec Honda ? L’espagnol Fernando Alonso ne va-t-il pas perdre patience ? Il y a fort à parier que les jours à venir chez Mclaren seront très mouvementés.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*