Orange lance sa banque au mois de Mai

Banque en ligne illustration

C’est le directeur général de Groupama, Thierry Martel, actuel coactionnaire d’Orange Bank, qui vient de l’annoncer. Orange Bank sera, à partir de mi-Mai, une banque accessible au grand public après avoir été soumise à une phase de test.

Une nouvelle offre diffusée dans les agences Groupama

Orange, qui détient actuellement 65% du capital de Groupama Banque, a ainsi pu développer sa propre banque. L’objectif ? Atteindre plus de deux millions de clients potentiels en France. Groupama affiche, lui aussi, des objectifs ambitieux, puisque cette enseigne bancaire vise le doublement de sa clientèle, aujourd’hui estimée à 500 000 clients.

L’offre sera distribuée dans les agences Gan et Groupama à parti du second trimestre 2017 par l’assureur mutualiste.

Orange bank, une offre innovante ouverte au grand public

Alors, quelle sera la particularité de cette nouvelle offre, sur le marché déjà bien rempli des offres bancaires. Selon Thierry Martel, cette offre devrait donc être innovante. « Elle comportera quelques innovations » dit-il. La participation d’une quarantaine de fintechs à l’élaboration de l’offre de la banque mobile d’Orange n’y est certainement pas étrangère.

La future banque d’Orange possèdera des fonctions bancaires automatisées. En effet, l’Orange Bank embarque un programme d’intelligence artificielle nommé Watson. La révolution est-elle en marche ?

Lire aussi : Banque Populaire : le service e-carte bleue en version logiciel ou nomade ?

Les objectifs de l’Orange Bank

C’est André Coisne, ancien directeur général de Bforbank, banque en ligne du Crédit Agricole, qui sera chargé de diriger la banque mobile après l’investissement de masse consenti lors du lancement de cette nouvelle offre. Les coûts annoncés pour le lancement de cette banque avaient alors été de 100 millions d’euros en 2017.

L’objectif à atteindre pour le directeur de la banque Orange Bank sera de flirter avec l’équilibre après une période de cinq années d’activité.
On peut tout de même se poser des questions quant à la faculté qu’aura le groupe Orange à lancer une telle offre bancaire sur le marché et à la rendre viable. Le pari semble audacieux, l’avenir nous dira s’ils ont eu ou non raison de s’investir dans le milieu bancaire. Il est vrai qu’aujourd’hui, de nombreux groupes, sans rapport à priori direct avec la finance, se lancent dans cet univers impitoyable que sont les banques en ligne. Apprendre à diversifier ses offres semble le maître mot pour continuer à étendre son emprise sur les marchés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*